Les Traqueurs T3, l’arme des dieux

L’Angleterre, et son roi, est prête à tout pour la grandeur du royaume et dominer l’Europe. Et quand on a une arme comme les Traqueurs ont sous la main pas d’hésitation en cette fin du XVIIe siècle. Mais qui est le véritable maître de ce Golem invincible ? Capturé, on l’a ramené en Angleterre et on va l’utiliser contre les Hollandais, la France. Les Traqueurs tome 3 apporte des réponses parfois déroutantes dans cette aventure fantastique à trame historique qui se termine. David Munoz est au scénario et Tirso au dessin avec des ambiances sombres, angoissantes et de belles scènes à grand spectacle.

Les TraqueursLes Traqueurs royaux ont réussi à ramener la créature. Jonas lui voudrait empêcher que l’on en trouve d’autres. Le roi veut envahir la France avec sa flotte mais il lui faut l’aide du monstre. Mais il semble bien que c’est la jeune indienne à qui il obéit. Elle va accoucher et est-ce que son bébé prendra le relais ? On propose à Jonas d’intervenir mais il refuse. Il est enfermé avec son ennemi Toledano. L’enfant est né. La créature s’enfuit sans que la jeune indienne, Maria, ne s’en aperçoive. Londres va payer le prix fort. A moins que…

On règle les comptes, les alliances changent, le suspense est bien ficelé même si la fin est un brin happy. Jonas saura-t-il la vérité sur la mort de son père, élément initiateur de l’aventure ? D’où viennent les créatures ? Les armes des dieux ont de l’avenir. Un final qui interpelle, une suite possible ? Du réalisme et un souffle épique très visuel avec un cahier de dessins signés par Calderon, Carloni, Pellejero ou Marini.

Les Traqueurs, Tome 3, La Dernière chasse, Glénat, 14,50 €

La Dernière chasse