Comédie du Livre à Montpellier: des bulles loin sous les platanes et la superbe expo sur les Univers de Wul

La Comédie du Livre de Montpellier a ouvert ses stands, multiples, variés, sur l’Esplanade. La BD y figure. En bonne place ? Enfin il faut le dire vite. Libraires et auteurs sont en bout de file, au bout des platanes, après le Musée Fabre. De quoi se poser des questions sur l’importance accordée à la BD par les organisateurs. Les fans inconditionnels trouveront le chemin de cette oasis de bulles. Mais les autres, les promeneurs, les curieux, les lecteurs amateurs (pas les pros de la dédicace sac au dos et chaise pliante qui bloquent les files) pourront-ils accéder à ces auteurs qu’ont fait venir Sauramps Polygone et Odyssée, Planètes Interdites et Ikoku ?

La BD représente une part grandissante du chiffre d’affaire de l’édition. Combien de séries BD atteignent des scores qu’envient écrivains connus. Un vieux débat, un sous-marin qui refait surface chaque année, mais jusqu’à quand ? A voir ce samedi et dimanche côté fréquentation si l’éloignement a un impact sur la fréquentation.

Ligne Claire a posé le problème à Philippe Saurel, adjoint à la Culture de la ville de Montpellier à l’occasion de l’inauguration de la très belle exposition sur les Univers de Wul réalisée par Comix Buro et Attakus avec la mairie justement. Pourquoi ne pas travailler sur une vraie rencontre BD, image, animation, comme le suggère Olivier Stzejnfater et Olivier Vatine de Comix Buro ? Allez, L’Esplanade des bulles, un nom qui porte,non, avec en plus une participation de tous les libraires spécialisées de Montpellier et créateurs de jeux vidéo ? Un joli défi qui, même s’il a retenu l’attention de Philippe Saurel, attendra que passe 2014, année fatidique car électorale. Ce qui n’empêche pas d’y réfléchir et d’y travailler le plus vite possible.

JL-T