Conan, Les Clous rouges pour une cité sanglante

Didier Cassegrain était récemment au Festival BD Plage à Sète. Il vient de signer le dessin d’un Conan, Les Clous Rouges, dans la collection Glénat avec Olivier Vatine. Un album qui a été scénarisée par Régis Hautière sur une nouvelle de Howard. Conan n’est pas encore roi d’Aquilonie et son chemin va croiser celui de la belle Valéria tout autant redoutable que lui. Il va bien falloir qu’ils s’y mettent à deux pour résoudre le mystère qui entoure une cité fortifiée réputée invincible. Du costaud mais dont le trait de Cassegrain et de Vatine réunis permet à la fois de marquer la violence des faits, emballer l’action mais aussi souligner la sensualité des personnages féminins dans des décors pharaoniques. Du vrai Cassegrain pour un album très musclé.

Conan le Cimmérien

Rencontre au sommet entre Valéria et Conan. Quand un dragon attaque les chevaux de Conan. Coincés les tourtereaux avec que des fruits empoisonnés à manger. Sinon c’est finir en steak pour dragon si ils veulent arriver dans la cité distinguée au loin. Pas fou Conan et astucieux. Quelques petits ratés mais la belle blonde et le beau brun s’en sortent, un dragon à zéro. Arrivés dans la cité mystérieuse, de curieux spectres les attaquent. Les Xotalancas vont faire les frais des épées de Conan et de Valéria, façon coupés en tranches. Mais la cité est aussi habitée par le prince Olmec. Un clou rouge doit être planté pour chaque Xotalanca tué.

Didier Cassegrain
Didier Cassegrain. JLT ®

La cité va livrer ses secrets, son histoire. Comment les ancêtres des habitants actuels ont dû se battre. Sans compter sur les coups tordus divers et les batailles en interne. Faire la peau des Xotalancas, c’est l’aide demandée à Conan. Des ambiances pleines à la fois de furie, de décors somptueux, de bagarres sanglantes et de jolies guerrières. Mais la malédiction règne et Conan va avoir du mal à s’en tirer. Les Clous Rouges sont un des meilleurs Conan de la série qui pourtant ne manque pas de très bons épisodes. Un dossier sur le texte d’Howard et des dessins accompagnés d’hommages clôturent l’album pour la première édition.

Conan le Cimmérien, Les Clous rouges, Glénat, 14,95 €

Les Clous rouges