Liaisons dangereuses – Préliminaires T3, la mort dans l’âme

Le couple le plus mythique de l’amour dévorant, passion qui dérapera, mais qu’on découvre avant leur page de gloire dans les Liaisons Dangereuses, roman épistolaire de Pierre Choderlos De Laclos publié au XVIIIe siècle. Voilà le thème de ce préquel en trois tomes, Préliminaires, qui se termine. Valmont et la marquise de Merteuil vont voir leur route se croiser, pour le pire et le meilleur. On a eu droit à leurs portraits, cette fois c’est à leur confrontation initiale que nous convient Stéphane Betbeder au scénario et Djief au dessin.

Liaisons dangereuses – Préliminaires Une nuit d’ivresse des sens, Valmont découvre la Chasseresse, une prédatrice comme lui, Diane. Elle éveille la curiosité du jeune homme qui va vouloir l’affronter. Valmont continue à participer à des soirées où on finit par le présenter à Diane mais il y a aussi la comtesse, celle qu’il veut à tout prix conquérir. Jeu de lettres, de renseignements volés par les domestiques, la partie est commencée mais aveugle Valmont. Diane est là en embuscade prête au pire. La marquise, elle, joue aux abonnés absents, mais se dérobe tout en se confiant. Le message qu’elle avait envoyé à Valmont pour le rencontrer a été intercepté. Lors d’une soirée le couple est de nouveau face à face.

Il y a beaucoup de violence en fait dans cette relation qui se fait sous forme de conquête, de stratégie toute militaire, offensive, défensive, assaut. De poésie aussi et de passion déraisonné, la première des caractéristiques de cet amour qui va avoir des conséquences inattendues. Le roi est en direct de la partie et il y a aussi, évidemment, la Diane qui bande son arc. Un batifolage qui pourrait bien se transformer en drame. Ce tome trois est dur, sans pitié et l’amour n’est devenu qu’une arme mortelle, un poison. Très bien et astucieusement mené.

Liaisons dangereuses – Préliminaires, Tome 3, L’Hallali des amants, Glénat, 14,95 €

L'Hallali des amants