Jean-Claude Götting expose à Paris à la galerie Huberty-Breyne dès le 20 mai

Un ParcoursAvec la plupart de ses ouvrages dont La Malle Sanderson, Jean-Claude Götting est un auteur à la fois séduisant et mystérieux, à découvrir, ou redécouvrir. C’est donc une occasion à ne pas manquer qu’aller à sa rencontre du 21 mai au 16 juin à la galerie Huberty-Breyne à Paris où il s’expose. Le vernissage aura lieu le jeudi 20 mai à partir de 18 h 30.

Écrivain, peintre, scénariste, dessinateur et illustrateur, Jean-Claude Götting tient une place à part dans le monde du 9e art. L’exposition proposée par la galerie Huberty-Breyne de Paris célèbre trente années de carrière d’un des dessinateurs les plus talentueux de sa génération. Illustrations jeunesse, dessins de presse, planches de chacun de ses albums, travaux publicitaires, peintures grand format ou encore panneaux en bois sculpté, ce parcours en 100 images offre un regard croisé sur l’univers graphique feutré et élégant de Jean-Claude Götting.

Pigalle 62.27Voici une chronique que ligneclaire avait consacré à Pigalle 62.27 signé par deux maîtres, Loustal et Götting en 2012 :

Un drame dans le plus pur style des années cinquante. Une vengeance dans laquelle on imagine Gabin, Ventura ou Fresnay. Avec Pigalle 62/27 Loustal et Götting ont fait cause commune. Le résultat est à la hauteur du talent de ces deux auteurs.

De Götting on avait aimé entre autres La Malle Sanderson. Du noir pur et dur. De Loustal impossible de lister, de ses dernières Amours insolentes avec Benacquista à Kid Congo ou La Nuit de l’Alligator. Retour donc à ce Pigalle et à son héros, un brave type qui ferait bien la peau du truand qu’il tient pour responsable de la mort de son père. Antoine va donc se lier avec Robert et ses potes. Mission d’infiltration en douceur et des services rendus pas très catholiques pour capter la confiance du truand.

Il y aura aussi des femmes dans ce drame. Antoine tombera amoureux et va-t-il pouvoir se venger ? Götting a écrit un vrai polar sans flic mais avec des personnages forts. Un très bon découpage et un dessin de Loustal qui fait plonger dans une ambiance lourde et captivante.

Pigalle 62.27, Casterman, 15 €

Galerie HUBERTY-BREYNE, 91 Rue Saint-Honoré, 75001 Paris
Tél. : 01 40 28 04 71 www.hubertybreyne.com
ouvert du mercredi au samedi de 11 h à 19 h