Luc Junior de Goscinny et Uderzo réédité

Luc Junior reprend du service. Créé par Goscinny et Uderzo au début des années cinquante il s’inscrit dans une sorte de concurrence d’un certain Tintin qui à l’époque désormais avait son journal. Les éditions Albert René rééditent en intégrale accompagnées de bonus les sept albums.

L’occasion pour les Éditions Albert René de revenir sur l’histoire de cette BD aux auteurs mythiques dans les détails :

Luc JuniorEn 1954, alors que le succès de Tintin est confirmé en Belgique, un des quotidiens du pays fait une commande et veulent une série BD spécialement créée pour l’hebdomadaire jeunesse de la Libre Belgique. Cet hebdomadaire s’appelle La Libre Junior et s’adresse avant tout à la jeunesse belge. Il faut un héros éponyme dans le genre de Tintin. Goscinny et Uderzo imaginent donc Luc Junior, un jeune reporter au physique d’enfant, brun pour ne surtout pas copier, affublé d’un chien immense, toujours enrhumé et dont la race est encore incertaine. Ah, il ne faut pas oublier le faire-valoir de Luc sinon ce ne serait pas un « Sous-Tintin » : Il y aura donc un photographe du nom de Laplaque. Laplaque est aussi vieux que Luc est jeune, il est autant attaché aux vieilles valeurs qu’à sa voiture « qui fait des pointes à 35 km par heure » tant elle est moderne.

Au cours des 7 aventures de Luc Junior, on aimera l’humour génial de Goscinny et l’on suivra aisément tous les mouvements des personnages parfaitement rendus par le talent d’animateur qu’aurait aimé être Uderzo. Le dessinateur dit de sa ligne de dessin qu’elle est « super claire », parce qu’ils n’avaient pas le temps de fignoler en comparaison de la ligne « claire de Tintin »! Cela ne l’empêche pas de coller un gros nez à Laplaque. Goscinny lui s’amuse avec gourmandise à créer des gags irrésistibles et toujours inspirés du quotidien. Le journal où travaille le jeune reporter s’appelle Le Cri et il est dirigé par un Directeur qui ne sait pas s’exprimer sans hurler, Monsieur Bonbain.

Luc Junior Les aventures de Luc Junior existeront sous la houlette de René Goscinny et Albert Uderzo jusqu’en 1957, soient 7 aventures réunies pour la première fois à découvrir ou à relire dans cette intégrale imaginée par les Éditions Albert René. A cette occasion, toutes les planches ont été restaurées pour parler couleurs. Eh oui, certaines n’existaient encore qu’en noir et blanc ou en bichromie.

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, pour la première fois, une aventure complète de Bill Blanchart, la seule série bd réaliste que les deux hommes ont pu imaginer ensemble, est rééditée dans les pages de l’intégrale Luc Junior. Dès le 1er octobre tous les secrets de création de ce personnage et tous les témoignages laissés par les auteurs de cette époque seront dans le supplément rédactionnel que vous trouverez dans l’Intégrale des Aventures de Luc Junior, des dessins inédits, des croquis.

Luc Junior, L’intégrale, Éditions Albert René, 20,50 €

L'intégrale