Tenzing et Hillary, l’épopée de l’Everest

Un mythe, celui de la conquête de l’Everest. Deux noms sont restés gravés dans la mémoire collective et dans la grande histoire de l’alpinisme, ceux de Edmond Hillary et de Tenzing. Mais qui connaissait les dessous de ce fait mythique, de cette lutte de pouvoir et de notoriété panachée de nationalisme qui verra les deux hommes aller au bout de leurs forces, au bout de l’exploit ?

TenzingChristian Clot est un homme d’action, de la montagne au parachutisme, avec la soif de l’extrême. Il signe le scénario de cet album que met en images Jean-Baptiste Hostache de belle et rigoureuse façon. Hostache a un trait qui a du souffle, souligné de noir. Les Anglais, un an après le couronnement de la reine Elizabeth, lui aurait bien fait un cadeau royal et très britannique, des Anglais les premiers sur le toit du monde. D’accord, cela faisait un moment qu’ils essayaient et comme chaque année le pays en compétition changeait. Prince Philips en tête ils ils ne voulaient pas laisser passer leur dernière chance. Les Suisses avaient failli y arriver. Mais pour grimper il faut l’aide de guide, de sherpas, de meneurs, d’un sirdar chef des porteurs.

Tenzing est le meilleur sirdar. Il veut être lui aussi le premier. Il négocie sa place dans l’expédition contre la volonté du colonel Hunt qui la dirige. Hunt sera obligé de céder. Avant d’arriver au sommet il y aura la grimpée vers les camps de base, une épreuve avec le matériel de l’époque. La suite on la connaît enfin presque car Tenzing revendiquera poussé par le gouvernement népalais d’avoir précédé Hillary qui, horreur pour l’Angleterre, est néo-zélandais. Mais la Grande Bretagne récupèrera son ex-sujet. Politique et exploit, il faudra transiger. Restent deux hommes d’exception, Tenzing et Hillary, le 29 mai 1953, une histoire d’hommes et d’amitié. Un album qui prend aux tripes et dans lequel règne l’esprit des derniers grands défis à échelle humaine.

Tenzing, sur le toit du monde avec Edmund Hillary, Glénat, 14,95 €

Sur le toit du monde avec Edmund Hillary