Catacombes T3, pirouette de fin

Catacombes
Le mystère des sous-sols parisiens

Avec Jack Manini, après le tout récent Guerre des amants, on retourne dans Les Catacombes pour le troisième et dernier album. Une piste sans fin, un piège dont on va enfin connaître tous les secrets. Ou presque. Rappelez-vous. En 1944, au moment où Paris se libère, Jeanne enceinte disparaît dans les catacombes. Au printemps 1968 son fils se lance sur ses traces. Antoine est étudiant au milieu des manifs, des pavés qui volent et des CRS en colère. L’un d’eux finira en steak chez les bizarres habitants des sous-sols parisiens. Antoine semble soudain capable du pire, violence, agressions. Mais qui est vraiment Antoine et qui a la réponse alors que le peuple des catacombes brûle son roi ?

Manini réussit un superbe tour de force scénaristique. Dont on ne peut rien dire pour préserver le suspense. Ces trois albums ont le bon goût du feuilleton moderne. Fantôme de l’Opéra ou Mystères de Paris, à vous d’en juger. Michel Chevereau a déjà travaillé avec Manini sur La Loi du Kanun. Son dessin clair et réaliste, détaillé et vivant colle bien à cette ambiance très particulière, prenante à souhait et qui réserve ses surprises.

Catacombes, Tome 3, Sous les pavés les entrailles, Glénat, 13,90 €