Fabrice Erre passe de l’éducation nationale au complot, sans oublier Coluche, Walter Appleduck, Spirou et Fluide Glacial

Quand on croise Fabrice Erre, dans un festival, la Comédie à Montpellier, c’est toujours un plaisir de faire un point avec lui sur ses chantiers. Il a en permanence une idée nouvelle, un projet en cours ou le suivi d’une actualité dans laquelle l’humour est roi. L’intelligence et la culture aussi. Fabrice Erre était au festival de Fabrègues dans l’Hérault. Une occasion de revenir avec lui sur ce que vont être ses prochains ou actuels travaux. Propos recueillis par Jean-Laurent TRUC.

Dédicace de Fabrice Erre
Super booké Fabrice Erre ®

Fabrice Erre, c’est qui ? Il fait quoi et où il va ?

Pour commencer, j’ai mis entre parenthèse mon activité d’enseignant. J’ai pris une disponibilité au minimum d’un an pour me consacrer à la BD. Je voulais diriger mon énergie dans une seule direction à la fois. Ce sont mes élèves qui sont soulagés (rires). Je m’y prépare depuis longtemps en travaillant pour la Presse, Spirou et Fluide Glacial. Cette année, ces titres m’ont demandé pas mal de choses et donc des délais raccourcis contrairement à ceux des bouquins. Je m’organise en fonction du rythme de ces publications périodiques.

Spirou pour l’édito et Walter Appleduck cow-boy stagiaire ?

Oui pour le tome 2 de Walter qui paraîtra. On verra pour la suite. Ce sera en fonction de l’impact sur les ventes. Dupuis nous soutient. Du village de Billy, on est passé à la ville de Walter. Billy est un peu paumé.

Spirou

Et pour Fluide Glacial ?

Je poursuis une série, 1981, République bête et méchante (titre provisoire) avec mon frère au scénario sur ce qu’aurait pu être la présidence de Coluche. Ce sont des épisodes de cinq six pages. Un album est en discussion. On essaye de montrer ce qu’il aurait pu faire comme président, comment il aurait essayé de prendre en main les choses. Les obstacles rencontrés. On fait un constat toujours valable aujourd’hui.

Et le blog du Prof ?

Je me suis demandé si j’arrêtais ou pas Une Année au lycée. On a discuté avec le Monde cette année. On a débloqué pas mal de chose et j’ai envie de continuer. C’est en mutation. Il y a aussi un webtoon lancé dernièrement par Dupuis, la Webtoon Factory et j’y ai une série, les Complotistes. J’avais commencé dans Groom en partenariat avec Jorge Bernstein. On fait chacun nos pages, moi des strips et lui un complément. On revoit les théories complotistes. Un prof complotiste explique à un élève pourquoi on lui ment tout le temps. Et à chaque fois c’est foireux.

Et plus encore ?

Un retour prévu à la Revue Dessinée sur l’effondrement. Il y a des gens qui disent que tout va se casser la figure.

Joyeux tout ça, Fabrice Erre. Complot, effondrement. Et varié.

Oui. Tout à fait. Il y a aussi la série Le Fil de l’Histoire avec Ariane et Nino pour un titre sur le Mur de Berlin, toujours avec Savoia chez Dupuis. Je précise aussi que j’ai participé à Mazette, un webzine qui prend la suite du Psikopat: mazette.media. Si tout va bien, dans un an je ferai le point, mais j’ai envie de continuer la BD avant tout.