Les Enfants de la Résistance T4, le corbeau

Trois gamins qui dès la défaite et l’occupation de la France en 1940 ont décidé de résister à leur façon mais dans ce tome 4 des Enfants de la Résistance, L’Escalade, les choses se compliquent et deviennent de plus en plus dangereuses face aux collabos et aux troupes allemandes. Les adultes ne savent pas que le très actif réseau Lynx n’est composé que d’enfants. Lettre de dénonciation, passages des Juifs en zone libre, et rafle du Vel d’Hiv, Vincent Dugomier continue avec beaucoup de rigueur historique à travers ces trois jeunes héros le récit d’une époque dont les cicatrices sont encore bien présentes et qu’il ne faut pas oublier. Le dessin de Benoît Ers avec un petit côté ligne claire sans caricaturer, détaillé apporte son poids à cette leçon de grande et petite histoire très émouvante.

Les Enfants de la RésistanceOn dénonce facile au village de François, Eusèbe et Lisa. Il y a un corbeau qui envoie une lettre aux Allemands. Le notaire serait juif. Il est arrêté avec sa famille. Mais que deviennent ces gens commencent à se demander la population. L’agent Pégase envoyé par Londres pour rencontrer les membres du réseau Lynx ne croit pas un instant les trois enfants qui lui assurent qu’ils sont les seuls membres de Lynx. A la Gestapo le notaire doit faire la preuve qu’il n’est pas juif mais ses enfants et sa femme sont retenus en otages. En France il y a un commissariat général aux questions juives. François craint que ce soit son oncle qui ait dénoncé le notaire pour une sombre histoire d’héritage quand son père a été fusillé. Eusèbe et Lisa grandissent aussi, deviennent des adolescents. Dans les bois ils viennent en aide à un couple juif. Ce sont des fonctionnaires français qui chassent les juifs et les résistants. Les persécutions vont s’aggraver.

Cet épisode est important. Il met parfaitement à jour ce qu’est l’antisémitisme, la responsabilité de l’État Français dans la déportation de ses propres citoyens pour cause de religion. On respecte aussi le courage du notaire capable de répondre à l’officier SS sur la notion de race aryenne. Un cas rare mais il y en a eu. Les liaisons radios avec les postes parachutés, les convois de la mort, l’album se termine comme à chaque fois par un dossier complet illustré à la fois de dessins et de photos d’époque. Un série importante et nécessaire.

Les Enfants de la Résistance, Tome 4, L’Escalade, Le Lombard, 10,60 €

L'Escalade