Les Bijoux de la Kardashian, papis braqueurs et fashionista

Durant l’année 2016, Kim Kardashian de passage à Paris se fait voler ses bijoux dans sa chambre d’hôtel de luxe et, en prime, se fait séquestrer par une bande de vieux truands en manque de sensations fortes. C’est l’histoire vraie de ce braquage rocambolesque d’une star du petit écran que nous retracent François Vignolle et Julien Dumond deux journalistes chevronnés pour le scénario et Gregory Mardon au dessin dans Les Bijoux de la Kardashian aux éditions Glénat. Par Sidney Truc.

Les Bijoux de la KardashianKim Kardashian, pseudo fashionista, star du petit écran et des réseaux sociaux est à Paris pour la Fashion Week. A force d’étaler ses bijoux et autres objets ostentatoires sur internet la starlette sans cervelle finit pas attirer les convoitises et notamment celle d’une veille bande de truands digne d’un film d’Audiard. Ni une, ni deux, les papys braqueurs vont organiser le plus gros braquage en France depuis 20 ans sur un particulier. 9 millions d’euros, voilà l’estimation du butin que nos vieux braqueurs vont subtiliser en se déplaçant à vélo.

Découpé en cinq chapitres rythmés, Les Bijoux de la Kardashian retrace avec brio le buzz le plus improbable qui a fait trembler les réseaux sociaux. L’ouvrage, bien que surfant sur un fait people, est parfaitement reconstitué et documenté. Les dessins de Mardon sont toujours aussi modernes, pleins de vie, intrigants, tout en proposant des personnages droit sortie des Tontons Flingueurs. Audiard aurait adoré. Les auteurs ont vraiment fait un travail remarquable car ils ont réussis à donner un relief sociologique à une histoire mettant en scène une starlette que tout le monde oubliera. Ils ont mis aussi en relief le contraste entre le milieu des réseaux sociaux très versatiles, futiles et celui des braqueurs d’une ancienne génération qui vont faire le casse de l’année à bicyclette. Une leçon pour les geeks. Les bonnes vieilles recettes ont encore de l’avenir. Un très bon album qui rend intéressant ce fait divers people. En espérant que les auteurs ont prévus un album après le procès qui n’aura lieu qu’en 2020. Cela pourrait être rigolo comme suite.

Les Bijoux de la Kardashian, Glénat, 15 €

Les Bijoux de la Kardashian