Niklos Koda T15, le dernier tour de piste

Niklos KodaIl nous l’avait dit à Nîmes l’an dernier Olivier Grenson. Avec Jean Dufaux ils ont décidé de faire prendre des vacances à leur héros Niklos Koda. Définitives ? Difficile à savoir car avec Dufaux on ne sait jamais si une porte entrebâillée dans un album de la série ne cache pas une possibilité de suite, une ouverture future. Idem pour les personnages. La fille de Koda a pris de la surface. On en est donc à l’épisode ultime avec Le Dernier masque. Niklos a atteint la puissance suprême mais on n’aura pas toutes les clés. Grenson l’a dit, on ne sait jamais. Koda va aussi régler ses comptes comme dans les bons thrillers. Les méchants dehors et définitivement. On va le regretter Niklos. Depuis 1999 on s’était fait à ce magicien agent très spécial que Dufaux et Grenson avec son dessin inspiré avait fait passer du polar à la quête mystique et ésotérique.

Il est en chasse Koda. Et il ne va pas être tendre. On sait désormais ce qu’est le spiborg et que c’est Koda qui a été investi du pouvoir. A Paris le patron des services secrets va rencontrer celle qu’il a chassée, Aicha Ferouz, qui va prendre sa place. Une vengeance finale pour mettre KO le capitaine. Il reste à Koda à éliminer son ennemi mortel depuis le début, Barrio Jésus, qui aimerait bien mettre la main sur le VIe livre. Le capitaine va tenter un dernier coup, perdu pour perdu. Barrio est à Paris et assassine le mari de Lætitia qui accepte de mener à lui Niklos à condition qu’il le tue ensuite. Ses amis du Club commence à avoir des craintes sur les intentions de Koda. Ils ont mis sa fille Séléni en sécurité. Mais Barrio a remonté la piste. Koda aussi. Barrio et lui sont semblables. Koda va revoir les grandes étapes et ceux qui on fait sa vie.

Dédicace d'Olivier Grenson

Incontestablement c’est Séléni qui tient la corde dans cet ultime aventure. Elle aimerait bien mener le jeu et sauver son père. On règle les comptes et il y a du cadavre au menu. Duel dans les catacombes ? Qui va gagner ? Bye bye Niklos. Belle pirouette mystérieuse à souhait. Jean Dufaux sait si bien y faire. Olivier Grenson a un coup de crayon que l’on souhaite retrouver très vite pour de nouvelles balades dessinées.

Niklos Koda, T15 Le dernier masque, Le Lombard, 12 €

Le Dernier masque