Androïdes T10, allo la Terre ici la Lune

C’est une série qui brille très souvent par l’originalité de son propos et de ses scénarios. Androïdes met en scène des évènements généralement catastrophiques pour les humains que seuls les robots peuvent résoudre. A ceci près que selon les commandements bien connus de la robotique ils ne peuvent nuire à un humain et sont sous contrôle. Cette fois on flirte avec l’extinction de l’humanité et un robot, Darwin, va peut-être changer le destin du monde. Alain Brion est au scénario et dessin qu’on a particulièrement apprécié tout en savourant les astuces du récit bien balancé.

Androïdes

2073 sur la Lune, les astronautes s’apprêtent à rentrer sur Terre. Darwin l’androïde est en patrouille dans un véhicule lunaire avec le docteur Chichkina. Soudain la radio de la base leur apprend qu’une astéroïde va frôler la Lune mais plus grave qu’il va ainsi se briser en trois morceaux. Ils iront percuter la Terre. Darwin le leur confirme. L’horreur et la panique vont frapper la planète. Et en direct sur les chaines d’infos. Puis plus rien. Sur la base lunaire ils sont désormais seuls. Mais des accidents curieux vont se succéder et faire des morts.  Les réserves diminuent. Sur Terre il y a un espoir, le programme spatial de Donald Trusk qui visait à conquérir le système solaire. Mais pour aller sur Terre ils n’ont qu’un vaisseau à une place. C’est Darwin qui partira en espérant pouvoir revenir avec un vaisseau de Trusk et voit si il y a des survivants humains hormis des androïdes.

Androïdes

C’est un suspense fort, un huis-clos à la limite du polar sur la Lune et une aventure terrifiante sur une Terre dévastée sans océan. Mais avec des complotistes bien vivants et des androïdes soumis. Darwin a le rôle titre. Brion a parfaitement maîtrisé en tout point son sujet et avec des rebondissements parfaits. Un album qui mérite le meilleur.

Androïdes, Tome 10, Darwin, Éditions Soleil, 15,50 €

Darwin