Confinement, l’atelier Rue de Sèvres ouvre ses portes et ses albums

Confinement encore, au moins pour un mois de plus, les éditeurs continuent à se mettre à la disposition de leurs lecteurs. C’est le cas de Rue de Sèvres qui dès ce 14 avril 2020, vous invite dans son atelier. Allez y faire un tour. Comme on va le voir, il y a plein de surprises et de beaux albums.

L'atelier Rue de Sèvres

Pour animer les prochaines semaines d’isolement et garder le lien avec l’actualité de la bande dessinée, les éditions Rue de Sèvres proposent un nouveau rendez-vous sur leur site. Avec la complicité des auteurs, seront proposés deux fois par semaine des previews des albums qui auraient dû paraître en avril, des coulisses des albums en cours de création pour l’automne, des interviews, des bonus.

Exfiltré.e.s On pourra aussi, chaque semaine lire un album entier du catalogue proposé en streaming. Ce mardi 14 avril, l’atelier s’ouvre sur les previews du déjà remarqué album sans texte Béatrice de Joris Mertens que ligneclaire a traité, du réjouissant et chroniqué aussi C’était mieux avant de Soledad Bravi et Hervé Éparvier, idéal pour partager des souvenirs en famille. Et c’est Grégory Charlet qui dévoile son album en cours de dessin pour le mois d’août, Exfiltré.e.s, un haletant roman graphique au dessin gracieux.

Laurent Astier pour La Venin T3, Olivier Pont pour le deuxième tome de sa série avec Régis Loisel, Un putain de salopard, et bien d’autres se prêteront également au jeu dans les prochaines semaines. Et en cadeau cette semaine, le tome 1 de Bjorn de Thomas Lavachery et Thomas Gilbert à lire en streaming.