Près de 4 millions d’euros pour la vente Christie’s-Maghen avec Hergé en tête mais aussi Franquin, Bilal et Gibrat

On s’y attendait un peu comme dit dans plusieurs rubriques qui annonçaient la vente. Les enchères du 21 mai dernier organisées par Christie’s et Daniel Maghen affichent un montant total de 3 834 371 € pour la vente de cent cinquante trois œuvres, soit 73% des pièces présentées (87% en valeur) acquises par des acheteurs et collectionneurs du monde entier. On peut-être aussi étonnés par les prix atteints par des auteurs actuels dont les côtes ont explosé, de Gibrat à Ralph Meyer pour des couvertures de leurs albums. Mais tout ceci, certes passionnant, reste un univers réservé à une poignée de happy-few ou d’entreprises très fortunées tout en montrant que la BD a pris sa place définitive sur le marché de l’art.

Tintin
Hergé – Tintin. Illustration originale réalisée pour l’exposition de bande dessinée du pavillon belge lors de l’Exposition Universelle de Montréal en 1967. Signée. Encre de Chine sur papier. 49,2 x 94,3 cm. Adjugée 601 500 €

D’après le communiqué de Daniel Maghen, la totalité des lots de Hergé ont trouvé preneur, affichant des prix exceptionnels : 299 400 € pour la planche originale de Coke en Stock et 237 400 € pour l’illustration issue de L’Étoile Mystérieuse, le double de son estimation. Le lot phare de cette vente, l’affiche ornant le pavillon belge de l’exposition Universelle de Montréal en 1967, estimée à 300 000 € s’est vendue 621 800 €. Les deux illustrations des studios Hergé ont atteint des sommets en décuplant leurs estimations initiales (4 000-5 000 €) : avec 51 400 € et 63 800 €.

Franquin toujours en hausse

La couverture de Gaston Lagaffe par Franquin, estimée 100 000 €, a été vendue au prix de 212 600 € tandis que le lot 22, estimé 75 000 €, bat le record mondial pour une planche noir et blanc de Gaston : 202 680 €. L’illustration originale représentant Gaston à bord de sa fidèle voiture a enflammé les collectionneurs réalisant un prix de 66 280 €, plus du double de son estimation haute. Jacobs a lui aussi atteint des sommets. La planche n°52 du Mystère de la grande pyramide estimée 120 000-140 000 € a été adjugée à 212 600 € ce qui égale le record du monde établit l’année passée chez Christie’s.
 Le bandeau de titre de La Marque Jaune, estimé 18 000 € a été vendu 51 400 €. L’illustration de Lucky Luke par Morris estimée 7 000 € s’est envolée à 16 900 €. Enfin la vente de la planche d’Uderzo issue des Lauriers de César aura permis de récolter 170 000 € au profit de l’association CAMI Sport et Cancer.

Gibrat, Vance et Bilal

Jean-Pierre Gibrat bat tous les records avec la planche n° 13 du Vol du corbeau. Estimée entre 18 000 et 20 000 €, elle a été adjugée à 57 600 €. La couverture de l’intégrale de cette même série trouve un acquéreur pour 52 640 €. Le superbe portait de la femme piège réalisé par Enki Bilal fut acquis au prix de 51 400 €.
Schwartz établit un nouveau record avec son illustration intitulée Cul-de-sac léopard, estimée 6 000-7 000 €, adjugée à 23 400 €. William Vance (lot 152, couverture de Opération Montecristo de la série XIII) vendu 57 600 € record pour l’auteur, Philippe Francq (lot 194, couverture de La Forteresse de Makiling, de la série Largo Winch) vendu 39 000 €, et Ralph Meyer (lot 126, couverture de La Danse des Vautours, de la série Undertaker) réalisant le record de 33 800 €.

Opération Montecristo
William Vance – XIII, Opération Montecristo (Tome 16), Dargaud (2004). Couverture originale. Signée. Encre de Chine, encre de couleur et gouache blanche sur papier. 36,3 x 50,7 cm. Adjugée 55 500 €