Conan le Cimmérien, Virginie Augustin s’impose sous la clarté lunaire des chimères de fer

On avait rencontré Virginie Augustin sur la Comédie du Livre en 2018. Elle venait de sortir 40 Éléphants et avait évoqué son Conan le Cimmérien, Chimères de fer dans la clarté lunaire. Dire qu’on était impatient de voir comment elle avait mené son aventure était peu dire. Quel allait être le style adopté pour un Conan qui n’avait rien à voir avec ses Éléphants ? Mais on connaissait son talent. Et aucune déception, au contraire, dans son adaptation de la nouvelle de Howard parue en 1934. Conan et la belle Olivia vont faire cause commune face à des dangers où se mêlent terribles et cruels Hyrkaniens, pirates et statues envoûtées. Le tout dans une île qui sous des aspects paradisiaques recèle bien des pièges.

Esclave du sanguinaire Hyrkanien Amurath, Olivia qui lui a été vendue, s’est enfuie. Rattrapée elle doit sa liberté à Conan qui s’est battu lui aussi contre les troupes d’Amurath. Un duel et le couple part dans une pirogue pour arriver sur une île qui parait paisible. Mais dès qu’ils pénètrent dans la jungle, une sourde menace semble planer. Et quand ils découvrent un temple abandonné, les statues qu’il contient ont un aspect maléfique. Au large apparaît un vaisseau qui pourrait bien être à leur poursuite.

Virginie Augustin
Virginie Augustin. JLT ®

Une bonne histoire, pleine de fureur avec un Conan imperturbable et une Olivia qui tient bien sa place de partenaire à part entière du Cimmérien. Le dessin, les décors de jungle, les rebondissements, les couleurs font de cet album un très bon moment de BD. On se plonge dans des aventures épiques dignes du texte de Howard. Virginie Augustin fait plus que maîtriser son sujet. Cadrages, personnages, ambiances, elle l’a enrichit, investit et traitée avec une certaine forme de poésie. Un couple uni pour le pire mais aussi peut-être pour le meilleur, prêt à tout. C’est un autre univers graphique que Virginie Augustin a mis à jour dans son œuvre. Superbe et éclatant.

Conan le Cimmérien, Chimères de fer dans la clarté lunaire, Glénat, 14,95 €

Chimères de fer dans la clarté lunaire