Michel Vaillant T11, piège sur la route

Déjà dans le tome précédent on était parti avec Michel Vaillant aux USA pour la course mythique de Pikes Peak. On y reste pour le tome 11 car Michel un peu contraint et forcé va faire la Cannonball, la traversée à fond la caisse des USA d’Est en Ouest. Il aura un challenger et non des moindres, un célèbre youtubeur automobile, POG. Plus la police aux trousses si on le prend en excès de vitesse et quelques malveillants qui l’attendent au tournant. Mais bon, c’est la vie quand on est un Vaillant. Denis Lapière au scénario et le retour de Marc Bourgne au dessin accompagné de Marin, on est toujours conquis par cette reprise très efficace et la beauté Marceau de la charmante Françoise. Plus le sénateur Warson au mieux de sa forme.

Cannonball

New York, il est réveillé en sursaut Michel. Les deux voitures qui doivent participer au Cannonball dont la sienne aurait pu être sabotées. Mais il y a des mois à Paris il a été défié par POG, un youtubeur de se battre contre lui dans la course à la réputation internationale. Pas chaud Michel car il peut se faire retirer sa licence si la police le prend en excès de vitesse sur des routes nationales. L’enjeu est justement d’aller très vite sans respect des limitations. Michel laisse tomber mais POG insiste. En plus Françoise est d’accord à cause de la pub que cela fera à Vaillant. Michel n’a plus eu qu’à accepter. Les ennuis peuvent commencer.

Un diptyque cette fois avec changement de dessinateurs et une sortie provisoire non de route, au contraire, mais scénaristique qui va aller flirter avec le terrorisme. Attendons la suite pour voir comment Lapière va relier les fils, ce qui est le cas de le dire. Un premier volet classique et bien ficelé sauf que suspense oblige, wait and see.

Michel Vaillant, Tome 11, Cannonball, Graton Dupuis, 15,95 €

3/5 - (3 votes)