Michel Vaillant T9, un duel au sommet

Jean Graton vient de nous quitter au moment même où sort le dernier épisode des aventures de son héros, Michel Vaillant, Duels. On se souvient pour tous ceux qui ont connu Vaillant à la belle époque, du Grand Défi, des débuts de Steve Warson, du 13 est au départ, du Cirque infernal. Graton avait rendu plus que populaire la F1, les grands circuits, ces courses aux noms mythiques, les 24 heures du Mans, Monte-Carlo. Graton était la course automobile, avec des voitures de rêve mais conformes, plausibles, et un clan, la famille Vaillant, Michel, Jean-Pierre, Élisabeth et Henri les parents. On y ajoutera bien sûr Steve Warson, Françoise qui épousera Michel, une femme de tête et de cœur. Une série que Jean Graton avait su rendre attachante, humaine. Il passera la main mais la série se maintiendra, et rebondira même sous son propre label avec la nouvelle saison dont le tome 9 va mettre Michel, une fois de plus dans une situation difficile. Saura-t-il passer la main cette fois en rallye lui qui est revenu au sommet en Grand Prix après la mort de Jean-Pierre qui l’a marquée à jamais ? Denis Lapière est évidemment au scénario, Benjamin Benéteau et Vincent Dutreuil au dessin de cet album qui pourrait bien rebattre les cartes chez les Vaillant.

Michel Vaillant

C’est le championnat du monde des rallyes que vise le team Vaillant. Avec lui un nouveau pilote doué mais arrogant, Daniel Farid qui a les dents longues. Place aux jeunes pour Daniel qui représente bien la nouvelle génération de pilotes branchée. En Suisse, Henri Vaillant avec Françoise, a réussi à gagner le procès qui lui permet de reprendre le contrôle de Vaillant. Mais à l’annonce du verdict il fait un malaise cardiaque. Michel et sa coéquipière s’entraîne du côté de Gap. Avec Daniel aux trousses. Michel s’arrête là où Jean-Pierre s’est tué. Le retour des Vaillante en WRC fait l’actualité alors que la tension monte avec Farid.

On ne doute pas un instant des intrigues, le duel avec Farid, les choix de Michel ou de son père, cet album continue avec panache et sensibilité l’œuvre de Jean Graton. Cette nouvelle saison, on l’a dit, ne trahit rien. C’est une réussite car parfaitement dans le ton, dans le rythme. Warson (qui a un peu trop peut-être changé de visage) est de la fête. Tension dramatique exacerbée car depuis la mort de Jean-Pierre tout est possible, ce Duels a du punch, de l’émotion aussi. Avec en prévision pour la suite sûrement des surprises. Dessin très cadré, scénario tout autant, on ne change pas une équipe qui gagne et qui a dû plaire à Jean Graton.

Michel Vaillant, Nouvelle saison, Tome 9, Duels, Dupuis-Graton, 15,95 €