Harald et le trésor d’Ignir T2, épilogue fantastique

La fin d’un diptyque dont le premier tome avait bien inauguré 2019. Des Vikings et des Orientaux, avec un dragon malin, des trésors, des maléfices, Harald et le trésor d’Ignir avait séduit aussi bien par son trait que pas son histoire. Une saga jeunesse signée par Antoine et Matthieu Brivet. Le tome 2 tient ses promesses et apporte sa part de fantastique colorée, emportée et agréable.

Harald et le trésor d'Ignir Un fabuleux trésor, une pierre envoutée, Dagmar endormi que veut sauver son fils Harald, la belle orientale Sayaline venue de Bagdad cherchent à percer le secret du dragon Ignir. Il lui faut le joyau aux vertus capables de l’aider dans sa renaissance. Dagmar a été cruellement blessé mais un mage venu avec Sayaline le soigne. Heidrek qui se verrait bien le nouveau roi, promet au dragon Ignir de lui amener Gudrun la voyante à qui il veut parler. Mais Sayaline apprend à Harald que le nain Fafni, frère d’Ignir était déjà venu chez elle pour voler le bijou. Le couple va découvrir l’existence d’un géant, un Iqtunn qui pourrait bien les aider en sachant le dompter. Mais tout va mal tourner.

On complique un peu le discours car les influences, les origines se mélangent dans ce tome 2 qui a aussi son lot de surprises musclées. Un scénario à ressorts avec des personnages qui se croisent et interférent, c’est un vrai conte avec son souffle, ses monstres et ses runes magiques. On sui bien le fil des rebondissements qui ponctuent en cascade ce tome 2 et au final sympathique. Un dessin qui a force et fraîcheur.

Harald et le Trésor d’Ignir, Tome 2, Bamboo édition, 14,50 €

Harald et le trésor d'Ignir