Bardot, la légende par Henry-Jean Servat

Elle a traversé les modes, la moue boudeuse, le verbe haut. Elle est l’icône du cinéma français. On l’aime, elle agace aussi, la beauté impérieuse. Brigitte Bardot aura 80 ans en septembre. Cela semble incongru. Bardot, la femme, l’actrice, un mythe n’a pas d’âge. Henry-Jean Servat, talentueux et inspiré chroniqueur, amoureux des stars et des mots, écrivain, fou de cinéma, lui a consacré un très bel album qui vient d’être réédité.

Bardot, la légendeBardot préface d’une plume libre, alerte, ce recueil qui reprend les étapes de sa vie. Jeunesse, grand écran et « je passe à autre chose » alors qu’elle est en pleine gloire en 1973. Au hasard, et de mémoire : Bardot face à Gabin, Bardot dans le gentil navet Babette s’en va-t’en guerre, Brigitte dans Le Mépris, Bardot avec Sacha Distel, Gainsbourg, La Madrague, les animaux, Bardot superbe et généreuse se découvre dans les entrées qu’Henry-Jean Servat a choisies, des mots bien sûr, pour bâtir le roman de sa vie et nous l’offrir à livre et cœur ouvert.

Photos inédites, témoignages, vérités pour une vie en forme de légende, sous-titre de l’album, Bardot nous fait rêver, Bardot l’électron libre. A nulle autre pareille, Brigitte Bardot n’est pas une ravissante idiote. Si besoin était, l’hommage d’Henri-Jean Servat nous le prouve avec force et affection.

P.S. : Certes Bardot, la légende ce n’est pas un album de BD. Henry-Jean Servat n’est pas scénariste encore que il a toutes les qualités pour. Non, mais Ligne Claire voulait faire un petit clin d’œil amical, souvenir de jeunesse, à un confrère qui a su aller au bout de ses choix, de ses rêves et de ses passions. Et puis Bardot, quand même…

Bardot, la légende, Hors Collection, 35 €

2 Commentaires

  1. Bonjour

    Petite précision, c’est la réédition du catalogue de l’exposition Brigitte Bardot de Boulogne Billancourt, je tiens à préciser une chose, je suis l’initiateur de cette exposition ainsi que de celle à Saint-Tropez et de celle qui aura lieue à partir du 29 08 2014 et ce jusqu’à fin octobre et ce à l’hôtel du château de la Messardière…toujours à Saint-Tropez…
    Bruno Ricard

  2. merci Monsieur Servat ,fan de madame Bardot et de vous pour vos combats pour la cause animal !merci