Birthright, un tome 2 qui confirme

Ses parents l’ont perdu dans la forêt. Il réapparait un an plus tard transformé en super-héros barbu qui doit combattre les forces du mal. Birthright a été une excellente surprise à la sortie du tome 1. Le 2 confirme que cette épopée étonnante a du punch et de l’envergure. C’est la même équipe qui est à la réalisation. Joshua Williamson est au scénario, Andrei Bressan au dessin et Adriano Lucas aux couleurs.

BirthrightLes deux frères se sont retrouvés. Brennan, le plus jeune au moins en apparence, doit arriver à se convaincre que Mikey devenu un adulte en peu de temps est bien chargé d’une mission pour éviter que la Terre soit envahie par des puissances maléfiques. Leur père est interrogé par la police. Et la NSA voudrait en savoir plus sur la famille. Mikey commence à entrainer son frère. Les forces du roi Lore vont être combattues par des dieux plus cléments pendant que Mikey se lance à la recherche de poignards magiques. Mais Brennan est blessé.

On revient aux sources dans cette suite et on découvre comment Brennan a grandi dans le monde de Terrenos. Un conflit entre bien et mal dont le héros est le jouet et va embarquer son frère dans l’aventure. L’avantage d’un scénario aussi riche est le nombre de pistes et d’issues proposées à travers une pagination consistante. Sans être spécialiste de l’heroic-fantasy Birthright tient la route pour un lecteur qui aime le dessin puissant et un ambiance réaliste très assumée.

Birthright, T2 L’Appel, Delcourt, 16,50 €

L'Appel
Delcourt ®