Inédit : La Journée, un documentaire sur François Boucq en toute liberté présenté à Angoulême

Il y a un an, juste avant la sortie sur grand écran du film Valérian, Avril Tembouret avait signé un documentaire inédit de 54 minutes, Valérian, histoire d’une création, avec Jean-Claude Mézières, Pierre Christin, Enki Bilal, Luc Besson et Évelyne Tranlé, sœur de Mézières et coloriste de la série. Cette fois c’est à François Boucq que s’est consacrée Avril Tembouret avec un nouveau documentaire autour de la BD, La Journée.

La JournéeLe film en 35 minutes retrace une journée travail de François Boucq, durant laquelle il a réalisé une planche entière du dernier album du Bouncer, le tome 10, qui vient de paraître. On regarde donc le journal filmé de sa démarche artistique très cadrée, de la page blanche jusqu’aux ultimes finitions. Boucq se livre, appuie sur « le jeu que joue l’auteur avec le lecteur ». « Une histoire doit être fluide » et l’idéal pour Boucq c’est une journée par page. Émergence de l’intention en début de journée pour Boucq. Il avoue que c’est avant de se lever qu’il visualise ses images. Premier coup de crayon, découpage, encrage, on est à ses côtés, témoin étonné souvent par à la fois le talent mais aussi la dose de travail nécessaire à la réalisation.« L’art se cultive de manière permanente. Quand je dessine je suis vraiment moi et je n’ai pas envie de m’arrêter pour autre chose ». François Boucq en toute liberté, c’est plus qu’une découverte. On flirte presque avec son intimité même si ce pudique sait sous-entendre. La Journée est une bien belle promenade en sa compagnie à laquelle Avril Tembouret a apporté son sens de l’image, des séquences chargées de vie et d’authenticité. Un superbe documentaire.

La JournéeLa première du film produit par Kanari Films, en coproduction avec Les Éditions Glénat et Delastre Films aura lieu au Festival d’Angoulême, en présence de François Boucq. Deux projections-conférences sont également programmées, le jeudi 25 janvier à 18h et le vendredi 26 janvier à 18h30. Pour l’occasion un dvd collector spécial Angoulême, 150 exemplaires numérotés et signés par Boucq, sera proposé à la vente uniquement pendant la durée du festival, sur le stand des éditions Glénat.

François Boucq
François Boucq. JLT ®

Né en 1955 à Lille, François Boucq est l’un des dessinateurs incontournables de la bande dessinée d’aujourd’hui. Après des débuts dans le dessin de presse, il signe les adaptations des romans de Charyn (Bouche du Diable et La fille du magicien), puis entame une longue collaboration avec le scénariste Alejandro Jodorowsky. Ensemble, ils imaginent Face de lune puis Bouncer, western hors-norme qui devient un best seller. Dès lors, Boucq multiplie les aventures éditoriales de haute volée. Il devient l’illustrateur des aventures de San Antonio (200 couvertures), créé le délirant Jérôme Moucherot, agent d’assurance au costume léopard ; s’attaque le temps d’un spin-off à la série XIII ou encore dessine en 2015 Le procès Carlton, qu’il suit audiences après audiences. Boucq a été couronné du Grand Prix de la bande dessinée d’Angoulême en 2008.

Avril Tembouret réalise plusieurs courts-métrages avant d’investir le documentaire par le biais de portraits d’artistes. On lui doit Le Chercheur inquiet, un portrait du comédien Charles Denner (L’Homme qui aimait les femmes de Truffaut), et plusieurs documentaires autour de la bande dessinée, dont Entretemps avec Laurent Vicomte et L’Histoire de la page 52, qui retrace la réalisation d’une planche de bande dessinée, avec Jean-Claude Mézières et Pierre Christin. La Journée est le cinquième film documentaire qu’il consacre à l’univers de la bande dessinée. En parallèle, Avril Tembouret travaille comme scénariste pour le web et la télévision, notamment sur les séries Le Ciné du Comité (France 4), Ma Pire angoisse (Canal+) et Les Emmerdeurs (Golden Moustache).