Touriste, le monde pour seul univers

Julien Blanc-Gras est l’auteur du roman Touriste paru en 2011 que vient d’adapter Mademoiselle Caroline. Une vocation, celle de visiter tous les pays du monde, un univers insatiable et dévorant dans lequel se plonge avec délices Julien qui ne veut plus être un témoin accro à la télé réductrice mais un vrai globe-trotter. Embarquement immédiat avec Mademoiselle Caroline qui assure décors et mise en scène de cette balade rafraîchissante même sous les Tropiques.

TouristeIl est tombé amoureux très jeune de la Terre et des atlas, des pays aux noms évocateurs qu’il fallait découvrir en y allant. Alors vive la Colombie et son Escobar national, le bus de la Cordillère des Andes dont on revient pourtant entier. Passons à l’Inde. C’est beau mais il faut avoir le cœur bien accroché et surfer sur les images d’Epinal des Beatles en mal de gourou. Une pause au Club ? En Tunisie mais avant et dans le désert les portables passent. Horreur. Le tourisme authentique a vécu. Il continue Julien, sans désespoir. On le suit, on découvre, pas de prétention ou de leçons mal données.

Un périple à déguster, à comprendre et à prendre en court de route. Touriste est joliment vu, réaliste comme demander un visa pour le Tibet et débarquer finalement dans la ville la plus chaude de Chine. Humour et kilomètres, amour des autres et retour au bercail la tête ailleurs. Un éternel voyageur sous le crayon charmant, chantant, précis, jamais brutal de Mademoiselle Caroline.

Touriste, Delcourt Mirages, 23,95 €