Gold Star Mothers, bonjour tristesse

Elles ont perdu un mari, un fils, un frère à la Grande Guerre. Elles sont américaines et en 1930 le gouvernement de leur pays affrète un paquebot et leur fait traverser l’Atlantique. Direction la France où sont morts ces jeunes Yankees et souvent enterrés. Elle sont les Gold Stars Mothers, un nom que Catherine Grive et le toujours inspiré Fred Bernard, qui pour la première fois dessine pour une autre, ont donné à leur album sur ce voyage au bout du chagrin et du souvenir. De tous les milieux elles vont apprendre à se connaître, découvrir un pays pour lequel leurs hommes sont morts. Et parfois raconter leur vie d’avant, leur amour perdu. Sortie le 23 août.

Gold Star MothersJane a perdu son frère en 1918. Elle accompagne sa mère sur l’America qui se dirige vers les côtes françaises. A bord il y a des femmes riches comme Mrs Vanderbilt ou des fermières du Texas. On a mis les petits plats dans les grands. C’est la reconnaissance du pays pour l’abnégation de ses fils. Jane va devenir amie avec Clara jeune veuve après trois mois de mariage. Jane lui raconte ses liens avec Alan son frère poète venu s’installer en France avant la guerre et pour lequel elle a une immense affection. Il est mort pour défendre le pays qui l’avait adopté ? Ou pour une autre raison ? Le temps passe lentement sur le paquebot et on conseille ses femmes qui vont bientôt être confrontées à la fois à la vie parisienne mais aussi aux nécropoles militaires des champs de bataille.

Catherine Grive a su donner un ton juste à son récit. Tristesse et découverte d’un pays mythifié, anecdotes, personnages multiples aux caractères souvent bien trempés. Il y a aussi le sens inné de l’organisation US. Les remerciements officiels, l’Allemagne devait être battue dit Pershing. La liberté, Jane aimerait comprendre. Balade à Versailles, on engrange des souvenirs qui feront paraître la vie moins dure. Café de Flore, Chanel, salons, et la copine d’Alan que Jane rencontre. Sérénité retrouvée, grande et petite histoire, et cœurs en paix. Le dessin de Fred Bernard est toujours aussi émouvant et envoûtant. A quand un retour de Jeanne Pecquigny ? Les Gold Star Mothers est une association qui a été créée aux États-Unis à la fin des années vingt.

Gold Star Mothers, Delcourt, 16,95 €

Gold Star Mothers