Bédérama c’est à Paris du 27 au 29 septembre avec Mathieu Sapin en fil rouge

Le Forum des images à Paris lance avec Bédérama la première édition de son tout nouveau festival Cinébédé, célébrant les liens entre bande dessinée et cinéma, du 27 au 29 septembre 2019.

Cinébédé 2019Une initiative bien venue, passionnante et réaliste. Pour emprunter les passerelles entre BD et cinéma qui se sont multipliées ces dernières années, le Forum des images a réuni une pléiade d’invités, au gré d’une programmation qui déroule master class, rencontres croisées, performances dessinées, avant-première et sélection de films autour de la BD, mais aussi dédicaces et expositions de planches de dessins.

Mathieu Sapin, auteur dessinateur et réalisateur, est pendant 3 jours le fil rouge de ce parcours de la case à l’écran. Plusieurs rendez-vous en sa compagnie, avec ses complices Joann Sfar et Christophe Blain et aussi avec deux auteures primées au festival d’Angoulême 2019, l’américaine Emil Ferris et Émilie Gleason. De jeunes auteurs, Terreur Graphique, le duo Ruppert et Mulot ou encore Guillaume Singelin – tiennent conciliabules chaque jour à l’heure de « l’apéro » tandis que d’autres – David Prudhomme et Dominique Bertail – dessinent en direct une affiche de ciné.

Mathieu Sapin
Mathieu Sapin. JLT ®

Deux défis sont lancés aux invités, avec la participation du public : le Labobula, exercice de style ludique proposé à Mathieu Sapin et Émilie Gleason par Formula Bula, et l’adaptation de Zaï Zaï Zaï Zaï de Fabcaro par les as du non sens Nicolas et Bruno, sur une idée du Forum des images.

A noter que le festival présente en avant-première La Fameuse Invasion des Ours en Sicile en présence du réalisateur Lorenzo Mattotti, illustrateur de grand talent, dessinateur et peintre qui avait annoncé à ligneclaire ce projet. Adapté d’un roman de Dino Buzzati, ce premier long métrage présenté à Cannes cette année dans la section Un certain regard clôture la première édition de Cinébédé (29 septembre à 20h30).

Lorenzo Mattotti
Lorenzo Mattotti. JLT ®

On peut aussi parler pour mémoire d’une partie de la sélection de Bédérama côté films. Au programme, L’An 01, un film de Gébé, réalisé par Jacques Doillon, prolongement cinématographique de sa bande dessinée parue dans Charlie Hebdo. Barbarella l’icône pop, imaginée par Jean-Claude Forest, inspirée de Brigitte Bardot, côtoie Bécassine, première héroïne de BD jamais dessinée, revisitée par Bruno Podalydès. Le Transperceneige de Jacques Lob et Jean-Marc Rochette devenu par le talent du réalisateur sud-coréen Bong Joon Ho (Palme d’or à Cannes cette année) un blockbuster futuriste Snowpiercer. L’album Quai d’Orsay a été porté à l’écran par Bertrand Tavernier avec la participation des auteurs et dessinateurs Christophe Blain et Abel Lanzac créateurs de la série.

On ira plus loin encore pour bien montrer les liens entre les deux arts avec des films qui ont inspiré des auteurs de bande dessinée : Les Misfits (Les Désaxés) sur lequel s’est basé le dessinateur Luz pour son album Hollywood menteur; Rosemary’s Baby de Roman Polanski, qu’Emil Ferris a choisi de présenter pour sa carte blanche Gainsbourg (vie héroïque), réalisé par Joann Sfar, dont Mathieu Sapin a dessiné le making-of et publié le journal de tournage (Feuille de chou).

Festival Cinébédé du 27 au 29 septembre 2019
Forum des images
Forum des Halles – 2 rue du Cinéma – 75 001 Paris