Louisiana T2, drames en série

Louise continue en ce début des année soixante à raconter la saga familiale dans une Louisiane profondément influencée par le vaudou. Mais aussi état esclavagiste où les femmes ne sont pas considérées et que l’on cantonne dans des rôles mineurs. On remonte le temps et le destin de Joséphine à la plantation de Pointe-Coupée. Mais quel rôle joue son amie créole Marie ? Les drames, ils sont nombreux et vont s’enchaîner un peu vite même car une malédiction plan sur cette Louisiane superbe mais dangereuse. Le scénario de Léa Chrétien continue sur sa lancée, met en valeur cette saga aux bases authentiques. On retrouve dans le récit toute la magie de la Louisiane mise en valeur par le dessin de Gontran Toussaint (La Mort du Che) qui impose une dramaturgie en série de chaque instant mais bousculée.

Louisiana

Joséphine va se marier en 1822. Sa mère devient folle et n’accepte pas d’avoir perdu son père. Antoine son frère qui essaye de reprendre en main la plantation, met en garde son beau-frère Georges et le menace en mettant en cause ses préférences sexuelles. Pourtant Joséphine accouche d’un petit garçon, Jean. Elle confie à Marie que selon sa mère la plantation est maudite, qu’elle rend fous tous les hommes de la famille. Jean devenu adolescent est attiré par une jeune noire, Caliste. Son père, de retour de La Nouvelle Orléans, veut y ramener sa nièce Léonie pour qu’elle aille se faire soigner en France. Joséphine va les accompagner mais elle découvre le penchant de Jean pour Caliste et ne peut le supporter.

Louisiana

Tout s’accélère même un peu trop dans ce tome 2. On aurait aimé plus de détails permettant une évolution moins brutale des personnages. En particulier le rôle de Marie, la reine du vaudou qui rajeunit à vue d’œil. Suspense rapidement évacué, de façon radicale, Joséphine prend de la bouteille à chaque page, il y aurait eu moyen non pas de délayer mais de faire vivre les intrigues. Jean a un petit look Blueberry jeunot. A voir si le tome 3 remonte la pente alors que le 1 assurait un avenir prometteur.

Louisiana, la couleur du sang, Tome 2, Dargaud, 14,50 €