La Malédiction de Rascar Capac, la version intégrale et inédite commentée des Sept Boules de Cristal

Bien avant que Les Sept Boules de Cristal ne soient publiées en album, les strips qui composent l’aventure ont parus dans le journal Le Soir à Bruxelles. Hergé dessinera 150 strips qui paraîtront de décembre 1943 à août 1944. Voila ce que propose en format à l’italienne et sous la plume accompagnatrice de Philippe Goddin les éditions Casterman, une version intégrale, définitive et inédite.

La Malédiction de Rascar CapacOuvrage mythique, l’un des plus atypiques albums dans une œuvre pourtant d’exception, La Malédiction de Rascar Capac se livre dans sa version noir et blanc telle qu’elle a été publiée. En face de chaque planche qui regroupe trois strips à la fois, Philippe Goddin met en perspective le travail d’Hergé. Travaux préparatoires, collaboration de Jacobs, documentation illustrée, on comprend et on suit page à page le travail d’Hergé, l’évolution de son histoire, les bases historiques plus ou moins sûres mais toujours destinées à appuyer l’enquête de Tintin sur ces savants touchés par une malédiction après avoir découvert une tombe Inca. On voit aussi combien Hergé était précis et méticuleux. Lui l’inventeur de la ligne claire a le soucis de ses décors, des détails comme le théâtre où Tintin et Haddock retrouvent Alcazar ou les véhicules utilisés dans l’aventure.

Les archives d’Hergé ont aussi livré leurs secrets. Hergé était passionné par l’histoire des civilisations disparues. On a à peu près tout dit sur Hergé. Mais quand on relit les futures Boules de Cristal on comprend qu’il était non seulement un génie mais aussi un perfectionniste capable de relancer son action à la fin de chaque strip, ce dont on s’aperçoit encore plus dans la forme de publication choisie pour La Malédiction de Rascar Capac. Même si on tendance à tourner les pages pour rester au contact de l’histoire, le regard est inévitablement attiré par les pages de gauche ou Goddin explique, commente le travail d’Hergé avec brio, intelligence. L’ensemble est complémentaire, passionnant, envoûtant, car on reste dans l’univers d’Hergé, à ses côtés, témoin de la création de son album. Goddin livre aussi le secret de la fin de l’album dont la parution dans Le Soir a été interrompue. Un ouvrage indispensable pour tous les fans de Tintin.

La Malédiction de Rascar Capac, Tome 1, Le Mystère des Boules de Cristal, Casterman, 20 €

Le Mystère des Boules de Cristal