Salon du Livre à Paris, l’exposition Regards de femmes le 22 mars

Le Salon du Livre de Paris 2014 a ouvert ses portes ce jeudi 19 mars. En partenariat avec les éditions Dargaud et l’agence Even BD, le Salon propose une exposition consacrée au(x) regard(s) que les femmes portent sur notre société. Cette exposition sera inaugurée le 22 mars.

Regards de femmesUne sélection de planches de bandes dessinées et d’illustrations de Claire Brétécher (Agrippine ; Les Frustrés), de Florence Cestac (Le Démon du soir ; Les Débloks), d’Annie Goetzinger (Jeune fille en Dior ; Agence Hardy), de Catherine Meurisse (Drôles de femmes), de Marion Montaigne (Riche, pourquoi pas toi), d’Anne Simon (Marx ; Freud), et de Vanyda (Celle que… ; Un petit goût de noisette) permet d’évoquer des thèmes aussi divers que l’humour, l’adolescence, la richesse, le pouvoir, la séduction, la société et la sensualité.

Si Claire Brétécher, Annie Goetzinger, Florence Cestac ont fait partie dès les grands débuts du 9e art, ce n’est pas pour autant que les femmes à cette époque aient eu une place à la hauteur de leur talent dans un monde très masculin. La place des femmes au sein du neuvième art a évolué. Longtemps peu représentées parmi les auteurs, souvent cantonnées à un travail de coloriste, elles sont de plus en plus nombreuses à investir le champ de la création comme scénaristes ou comme dessinatrices. Conséquence logique de cette évolution, les personnages féminins proposés par la bande dessinée se sont affranchis des clichés et des stéréotypes réservés à un lectorat traditionnellement masculin.

Au même titre que le roman, la bande dessinée apporte ainsi la preuve de sa capacité à appréhender le monde dans toute sa complexité. Et les femmes ne sont pas pour rien dans ce renouvellement du neuvième art : l’exposition Regards de femmes du Salon du Livre témoigne de la richesse, de l’acuité et de la variété du regard féminin qui a contribué à faire de la bande dessinée un art enfin adulte, capable de parler de tout et à tout le monde.