Sara Lone T3, piège à Cuba

Un tome 3 des aventures de Sara Lone devenue la femme à tout faire de la CIA. Cette fois on l’entraîne pour mieux la plonger dans une opération visant à déstabiliser Cuba et Castro. On est en 1962, l’année de la crise des missiles qui a bien failli voir le monde basculer dans une guerre nucléaire. Hormis le fond historique toujours passionnant, Erik Arnoux maîtrise ses personnages, leur environnement sous le mandat de JFK. On y croit aux détails de cette manipulation qui a bien existé, le plan Northwoods, diabolique et si américain. Côté dessin la ligne claire de Morancho (Sept athlètes) apporte la parfaite dimension, la précision et un réalisme abouti à l’intrigue.

Sara Lone Dans un Constellation, l’équipage perd la main sur les commandes pendant un court moment. Accident ou acte délibéré ? En Virginie Rip Vandoorne rejoint dans un camp d’entraînement le numéro 7047 alias Sara Lone. Son instructrice, Miss Greer, a découvert que Sara a posé plus jeune pour des photos de charme. Ce qui pourrait poser problème dans le cadre de la mission que Sara va être obligée d’accepter. Elle est toujours sous le coup d’une inculpation fédérale. Mais Rip est un « enfoiré » professionnel. Au Pentagone, Robert Kennedy et Macnamara, ministres de JFK refusent le plan diabolique que propose un général pour éliminer Castro, le plan Northwoods. C’est Rip Vandooorne qui en reprend les cartes en sous main et il a besoin de Sara, devenue un tireur d’élire redoutable. Elle est rejointe par Miss Greer qu’elle ne laisse pas indifférente.

Sniper Lady Machiavélique le plan Northwoods qui prévoyait entre autres la destruction d’un avion charter bourré de passagers, un éventuel sabotage volontaire d’une capsule Mercury en vol, commettre des attentats à couleur communiste contre des exilés cubains en Floride. Résultat les Cubains et les Soviétiques pour protéger Castro veulent installer sur l’île des fusées à charge nucléaire, à un jet de pierre des USA. La crise des missiles est amorcée, une guerre mondiale possible. Kennedy sera inflexible et Khrouchtchev cède. Tout ces évènements sont bien rendus et avec la part de romanesque qu’il faut par Arnoux dans sa série qui sera en quatre volumes car l’histoire se déroule sur 4 années et quatre tomes, le premier en 1960, et ensuite un tous les ans, le 2 en 1961, le 3 en 1962 et enfin le 4 en 1963. Le tout étant édité par sandawe.com plateforme qui soutient les projets BD. Le duo Arnoux-Morancho est très efficace. La série a été primée à Cognac.

Sara Lone, T3 Sniper Lady, Sandawe, 13,50 €