Human Stock Exchange T3, la fin du spectacle

Et oui, l’être humain peut être coté en bourse. Mais c’est réservé à une élite dont les résultats doivent être à la hauteur du prix de leurs actions. Dans le tome 3 de HSE (Human stock exchange), Xavier Dorison et Thomas Allart au dessin apportent une conclusion assez logique mais désabusée à cette vision pessimiste mais possible de notre futur. Qu’est ce qu’est un PDG aujourd’hui si ce n’est un pion très largement payé par des actionnaires dividendes en plus en fonction de ses résultats ? Félix Fox, le héros de cette aventure va tenter d’échapper à la machine.

Human Stock ExchangeIl en a ras le bol Félix Fox. Il aurait voulu se marier avec Rachel qui attend un enfant mais elle n’est pas cotée donc pas épousable. Simon, le mentor de Félix et Méphisto diabolique le pousse dans ses derniers retranchements. Félix n’a pas le choix, il doit continuer et permettre aux gens de rêver en imaginant qu’ils pourront aussi devenir riches et célèbres avec ce système. Un second marché va être créer avec des inconnus mais Félix doit en être le champion. Sauf qu’il va ruer dans les brancards en direct à la TV. Il faut qu’il se fasse détester pour arriver à bloquer le système.

La fin était relativement prévisible. Soit Félix acceptait son destin, soit il cassait le jouet en ne sachant pas que cela ne servirait à rien si ce n’est à se donner bonne conscience. C’est Simon, son âme damnée, un manipulateur qui est en fait le vrai héros de cette aventure extraordinaire. Le cynique prêt à tout et qui s’en sort. Les gentils abrutis qui ont placé leurs modestes économies dans un marché volatile dont ils attendent des merveilles existent de nos jours. Ou un super dealer qui aurait agit sans l’accord de sa banque et perdu des milliards en bourse ? Dorison sait coller à l’actualité et même l’anticiper.

Human Stock Exchange, T3, Dargaud, 13,99 €

Human Stock Exchange
T. Allart ®