XXI le numéro 58, toujours de vraies histoires et Alessandra dans ses bottes

Avec le numéro 58 en kiosque le 25 mars 2022, la revue XXI annonce sa collaboration désormais avec le site suisse Heidi.news pour coproduire des reportages et des enquêtes que chaque média publiera indépendamment, sous une forme différente. Entre le site suisse et XXI, la complémentarité se veut d’avoir le même goût d’aller voir plus loin et plus profond, tout en rendant la lecture accessible et agréable. L’enquête sur les « bonnes histoires » à destination des plate-formes de streaming, qu’on retrouve en couverture du numéro 58, est la première incarnation de cette alliance où une revue papier et un site internet mettent leur savoir-faire en commun.

XXI n°58

Léna Mauger, rédactrice en chef de XXI précise les objectifs du numéro : « Derrière les choses ou les personnes que nous croyons connaître se cache toujours une part identique d’inconnu. » Cette citation empruntée à l’écrivain japonais Haruki Murakami résume bien les révélations de ce numéro. C’est ce mystère, cette complexité des humains et du monde que dévoilent nos histoires. En Angleterre, Erin Pizzey serait peut-être restée mariée à un ancien de la Royal Navy, si elle n’avait lu un essai sur les mères au foyer en dépression. Elle a ouvert, en 1971, le premier refuge d’envergure au monde pour femmes battues. Comment cette icône féministe a-t-elle pu ensuite basculer vers le masculinisme ?

La guerre des grottes

En France, Alexandre, acteur, mène une vie que l’on pourrait qualifier d’heureuse jusqu’au jour où son petit garçon meurt. Les médecins diagnostiquent un « syndrome du bébé secoué ». Alexandre est accusé sur la base d’expertises qui ont valeur de preuve définitive. Lui-même se surprend à douter : aurais-je tué mon enfant ? Jean a 21 ans quand il est appelé à combattre en Algérie, en 1957. Affecté à une discrète « section de grottes » chargée de déloger les indépendantistes, il «neutralise» les souterrains à coups de gaz toxiques, puis dynamite les entrées. De retour en France, Jean reste mutique. Il refuse de faire des enfants de peur de les voir partir un jour au front. Combien de disparus, de familles algériennes laissées sans sépulture ? Jean a 85 ans et désormais il ose dire : « On a gazé les Algériens. » Mais la France refuse toujours d’ouvrir certaines archives. L’inavouable peut rester caché longtemps.

Bottes People
Joël Alessandra ©

Ce ne sont que quelques-uns des thèmes de ce numéro. XXI est un média d’exception. 60e anniversaire du cessez-le-feu en Algérie avec La Guerre des grottes, La Ve République, la tête à l’envers du photographe Guillaume Herbaut qui a traqué les symboles de la République française mise sens dessus dessous par la crise du Covid, ou encore Bottes People par Hélène Baillot et Raphaël Botiveau illustré par l’ami Joël Alessandra où on découvre que pour éviter gelures et amputations aux milliers de migrants qui tentent de passer d’Italie en France en simples baskets dans le froid glacial des montagnes, des bénévoles ont trouvé la parade : leur fournir des bottes. Qui, en cas de succès, seront réacheminées côté italien pour un nouveau bénéficiaire. Des sujets exclusifs et éclatants de vérité.

XXI n°58, Printemps 2022, 19 €

Bottes People
Joël Alessandra ©
4/5 - (3 votes)