Revue XXI, le numéro 52, au top de l’actualité, est dans les librairies qui rouvrent

Le nouveau numéro de XXI, le 52e, est disponible. Et une fois de plus la Rédaction est en avance sur l’actualité à plus d’un titre. Les vaccins, l’urgence climatique, le racisme latent aux USA, voici quelques-uns des sujets que traite XXI toujours dans une mise en page claire, percutante et avec des articles de fond parmi les meilleurs de la presse écrite. Les librairies rouvrent alors pas d’hésitation, XXI vous attend.

XXI n°52

Comme le rappelle un communiqué de XXI, un Conseil de défense écologique se tient ce vendredi 27 novembre. Le reportage Ils réussiraient là où nous avons échoué dans le nouveau numéro est un témoignage de Léo Cohen illustré par Christelle Esnault. On se souvient qu’ils étaient 150, tirés au sort pour trouver des réponses concrètes à l’urgence climatique. Un ex-conseiller du ministre de l’Écologie raconte de l’intérieur comment il a cru que des citoyens, mieux que les politiciens, pourraient changer les choses. Un an après, des propositions phares de la Convention sur le climat sont déjà remises en cause par le gouvernement.

XXI n°52

Léna Mauger, une des deux rédactrices en chef, précise dans son très bon édito « nous avions lancé notre enquête sur le Dengvaxia de Sanofi bien avant la Covid-19 et l’urgence mondiale de trouver un vaccin. Déjà, ce cas concret de scandale sanitaire nous semblait incarner la course à la rentabilité dans un secteur essentiel à nos vies. Quand la pandémie nous a plongés dans le brouillard, l’auteure s’est inquiétée. Devait-elle poursuivre l’écriture ? Son histoire n’était-elle pas«datée»? «Au contraire!», a-t-on répondu. Le présent nous dépassait, l’avenir nous écrasait. Face à l’extraordinaire, ce passé proche, tangible, pouvait servir de boussole. L’effet miroir était saisissant. L’actualité nous a rattrapés une seconde fois. Alors que nous préparions ce numéro, l’Afro-Américain George Floyd était tué par un policier à Minneapolis. D’un coup, les contestations antiracistes à travers la planète faisaient écho à l’entretien en cours avec l’historien et archéologue François-Xavier Fauvelle, spécialiste de l’Afrique ancienne, qui aime répéter que « l’histoire s’observe depuis le présent ». Ces hasards ne sont pas si troublants. XXI s’attache au temps long, aux lames de fond. Parfois, elles resurgissent sous forme de tempête.Nous tentons de les explorer, de nous donner le temps de réfléchir, de mettre en question l’insatiable appétit des humains. »

XXI n°52

On aura aussi un coup de cœur pour le dossier sur la pollution dessiné par Grégory Mardon. Sans oublier le Portfolio, un cahier au milieu de la revue, pour mettre la photo en majesté. Le sujet : Marchands de guerre, un récit photo de Nikita Teryoshin. Dans les salons de l’armement, sur tous les continents, les entreprises présentent leurs tanks et lance-roquettes, et les hommes d’affaires dégustent des petits fours pendant que les soldats font le show. Loin des champs de bataille, les États achètent la mort. Bien d’autres sujets encore qui font de ce XXI, comme à chaque parution, un numéro à ne pas manquer.

Revue XXI, N°52, 16 €

2.6/5 - (5 votes)
En savoir plus sur: