USA, le stress mortel des vétérans au retour d’Irak

Un traumatisme qui n’est pas prêt de s’effacer, celui des soldats US de retour d’Irak, une source d’inspiration pour les auteurs, très différent de celui ressenti par leurs pères aux Vietnam ou la guerre avait un autre visage. Histoire de conflits, d’époque. USA (Casterman) est l’œuvre de Will Argunas qui raconte le retour à la maison de trois GI’s paumés comme beaucoup d’autres, paumés.

Uriel, Samuel, AndrewUriel, Samuel, Andrew, USA, trois garçons considérés comme des héros quand ils reviennent au pays. Sauf que leur réinsertion ne va pas se faire toute seule. Quand ils faisaient la guerre leur destin était lié. Ils étaient dépendants les uns des autres, encadrés et dans un monde où ils vivaient des expériences choquantes dont ils pensaient qu’ils se guériraient revenus à la vie civile. Les trois hommes avec en toile de fond le fils de l’un de leurs camarades mort au combat sont incapables de retrouver leur vie d’avant. Famille, boulot, mental, tout se déglingue au point que la déprime peut les pousser au désespoir total.

Leurs tentatives, leur stress, leurs échecs, leurs peurs, Will Argunas les fait vivre au lecteur dans leurs moindres détails, comme dans un témoignage en temps réel. Perdus, isolés, bon nombre des ces vétérans finissent dans la rue, ne peuvent pas retravailler ou dans des boulots bas de gamme. Certains même préfèrent se rengager. L’Irak était un piège dans lequel l’Amérique est tombé, patriotisme au cœur et sans vision du lendemain.

Uriel, Samuel, Andrew, Casterman, 16 €

Uriel, Samuel, Andrew