Melvile, le roman poignant d’une rédemption

Un village canadien imaginaire, un écrivain en mal d’inspiration, sa femme enceinte, un frère et sa sœur, la pièce peut commencer. Romain Renard raconte comment Samuel Beauclair est revenu à la vie à Melvile (Le Lombard). Poignant.

MelvileA Melvile, Samuel Beauclair s’est installé dans la maison de son père, écrivain comme lui et décédé. Samuel est incapable d’écrire un mot depuis le succès de son premier roman qui a fait un carton. Il ne répond ni à son éditeur, ni à ses créanciers qui le menace de le saisir. Il tombe sur une petite annonce qui propose de repeindre une maison. Samuel débarque chez Dave et sa sœur Rachel. Quand il rentre chez lui Sarah, sa femme qui est enceinte, lui reproche de l’abandonner pour une autre comme il l’a déjà fait. Samuel passe outre et sa vie bascule à l’ombre de la mémoire du père absent à qui il a toujours voulu ressembler.

Melvile a évidemment son histoire, clé de ce roman graphique. Les origines du village, violentes, planent sur le destin de Samuel complètement perturbé par le drame qu’il a vécu avant de s’installer dans la maison de son père. Il faut découvrir toute la richesse du texte et du dessin de Romain Renard, ne pas en dévoiler les tourments. Samuel aura sa chance, une double chance, celles de sauver sa vie et son âme avec Rachel. Écrasé par son père, Samuel réussira à échapper à la légende de Melvile. Romain Renard a eu le prix polar à Angoulême en 2005 pour American seasons. Son Melvile, ambitieux et réussi, très photographique, est à classer parmi les meilleurs albums de l’année pour sa richesse et sa dramaturgie intelligente.

L’album est inter-actif. On peut charger la musique de la BD et les plus en scannant un code barre dans l’album.

Melvile, Tome 1, L’Histoire de Samuel Beauclair, Le Lombard, 19,99 €

Melvile