Une Vie avec Alexandra David-Neel 4, la fin de la route

C’est le bout de la route pour l’excellente biographie de ce personnage brillant et haut en couleur qu’a été Alexandra David-Néel, plus grande exploratrice du XXe siècle. Curieusement, elle a inspiré récemment la BD à plusieurs reprises. Mais les quatre tomes qui lui sont consacrés par Fred Campoy et Mathieu Blanchot resteront assurément comme la référence en la matière. Rigueur, précision, richesse, ambiance et une Alexandra plus vraie que nature malgré sa complexité intellectuelle et spirituelle, tout y est. On va retrouver sa dame de compagnie ou secrétaire, Marie Madeleine. Elle va tout faire pour respecter les dernières volontés d’Alexandra après être allée disperser ses cendres dans le Gange. Il lui faut ramener au Sikkim une petite statuette de bouddha qu’on avait offerte à Alexandra en 1912. Une dernière mission qui n’aura pas au final toutes les conséquences souhaitées.

Une Vie avec Alexandra David-Neel

1976, Marie Madeleine est au Sikkim. Elle fait par hasard la connaissance de la femme du premier ministre. Les portes s’ouvrent et elle explique qu’elle veut, comme le souhaitait Alexandra, restituer au pays une petite statuette que lui a offerte autrefois le fils du Maharaja. Il l’a guidée en 1912, lui fait rencontrer les personnalités spirituelles du pays dont le 13e Dalaï-lama. Il lui raconte l’histoire mystique du petit bouddha et lui offre. Mais de nos jours, Marie Madeleine va avoir un problème car un coup d’état à secoué le Sikkim. Pourtant elle y retourne et décide de joindre à la statuette un petit morceau du crâne d’Alexandra. L’accueil est grandiose.

Une Vie avec Alexandra David-Neel

Hormis cet épisode, on retrouve Alexandra avec ses interrogations métaphysiques. Elle veut à tout prix étudier avec un grand yogi. Un défi redoutable, difficile et long qu’elle gagnera. Le Tibet mystique avec son fils adoptif, un fantôme qui la hante, c’est Marie Madeleine qui remet en place les pièces d’un puzzle complexe et très individuel par lequel, au fil des pages, on est séduit. Alternance de flashbacks en couleur avec présent en noir et blanc, un choix parfait et bien conduit. Il y aura aussi ce dérapage qu’on découvre mais au total on fait un voyage incomparable à ses côtés. Et en cela on ne peut que remercier les deux auteurs d’avoir su transmettre toute la puissance intérieur de cette femme d’exception.

Une Vie avec Alexandra David-Néel, Tome 4, Grand Angle, 18,90 €

Une Vie avec Alexandra David-Neel