Jeu de Dames, manipulations et complots

Une histoire d’espionnage, de machinations, aux débuts de la conquête de l’espace, Jeu de dames est un diptyque qui démarre sur les chapeaux de roues. Un ingénieur allemand expatrié aux USA va être un pion dans une partie qui le dépasse. Toldac est au scénario, Philan au dessin de ce récit mouvementé et surtout à rebondissements imprévisibles.

Jeu de DamesHugo, ingénieur de talent, quitte la base des V1 et des V2 allemands que dirige Werner Von Braun. Il rentre dans la résistance et épouse Eva qui est tuée dans un bombardement. Blessé, Hugo est embarqué avec l’équipe de Von Braun vers les USA. Hugo refait sa vie et fréquente son ami Nick qui va se marier avec Lola qui ressemble étrangement à Eva qu’il a perdue. Quand Nick a un accident qui lui fait perdre la mémoire, Hugo se rapproche de Lola au moment où Von Braun reprend la main sur le programme spatial américain et que les Russes lancent le premier satellite.

Rien n’est jamais gagné dans ce Jeu de dames sur fond historique. Hugo va l’apprendre à ses dépends. Lola, Eva ? De femmes qui sont au cœur, peut-être, de manipulations, de complots ? Un cauchemar éveillé, c’est ce que vit Hugo à travers ce bon thriller qui a les années cinquante pour cadre. Bon dessin aussi très clair et réaliste de Philan.

Jeu de dames, Tome 1, Grand Angle, 13,90 €

Jeu de Dames