TER T2, le mystère se dévoile

La suite de la saga de Mandor, amnésique, retrouvé sur une planète qui n’en n’est peut-être pas une. Mandor le sauveur ou le messie, on en découvre beaucoup plus dans ce tome 2 de TER signé par Rodolphe au scénario et qui y transpose son univers, celui qu’il développe aussi avec Léo dans ses autres titres. Christophe Dubois en maîtrise toutes les subtilités grâce à un dessin réaliste très soigné, précis et capable de porter les imaginaires fantastiques de Rodolphe. Un épisode qui progresse très vite, lève une part du voile et donne des clés qui ouvriront les portes du troisième et dernier tome.

TER Mandor arrive avec ses amis dans leur ville qui a été dévastée par un séisme. Accusé d’en être la cause Mandor est emprisonné par les prêtres du Bourdon mais libéré par Beth, une femme prêtresse qui croit en lui et le prend pour le guide capable de sauver son peuple. Mandor a des visions et sait où conduire la population, dans une vaste caverne dont il possède les codes d’accès. Alors que la surface est dévastée par le vent, Mandor et ses compagnons pénètrent dans un galerie de métal semble-t-il inhabitée mais où de curieux animaux vivent. Une expédition est mise en route pour explorer l’endroit qui semble se prolonger très loin. Mandor découvre avec Beth d’autres salles mais bien des surprises ne sont pas à exclure.

On voit arriver assez bien ce qui sera désormais l’univers de Mandor et des survivants qui l’accompagnent. Autant ne rien dévoiler de ce suspens qui soutient l’édifice du scénario. Rodolphe tire les fils de son histoire en souplesse, en ajoutant à l’action des sentiments, de la politique, une part de poésie. On se laisse conduire par cette quête dans ce qui pourrait bien devenir une arche de Noé. Christophe Dubois a une belle force graphique, un souffle inspiré dans son dessin. Un cahier de croquis à la fin de l’album en montre toute l’étendue.

TER, T2 le guide, Daniel Maghen éditions, 16 €

Le guide