TER T1, les secrets d’une planète mystère

Une terre inconnue dans un futur pas si lointain, des objets d’un passé disparu qui ne marchent plus, un mystérieux muet beau comme un dieu, Rodolphe a inventé un monde comme il les aime, étonnant et qui fait rêver. TER sera en trois tomes. Le premier met en place personnages et histoire, démarre l’action et emmène vers des pistes qui prennent au fil des pages leurs sens sous le crayon qui s’envole de Dubois qui oscille parfois de Manara à Bourgeon. Une ambitieuse aventure dont on va apprécier tous les mystères qui auront on le sait une explication rationnelle et fantastique.

TERMaître Pip pille des tombes anciennes. Dans l’une d’elles il trouve un trentenaire, vivant, muet et beau. Il porte un tatouage, Main d’or. Devenu Mandor, il se met à réparer des objets dont personne ne connaît l’utilité, une horloge ou un grille pain. Yss, jeune sœur de Pip, le trouve très séduisant. On envoie Mandor en classe dans le village, Bas-Courtil, apprendre à lire et à écrire, parler. Mais les prêtes de Haut-Courtil de noir vêtu pensent à une prophétie, celle de la venue d’un guide, nu et muet qui deviendrait leur guide pour partir vers une terre promise. Vern, le petit ami de Yss, voit en Mandor un rival. Il va découvrir que Mandor a aussi des talents de guerrier.

C’est Mandor qui est le narrateur de sa propre histoire. Rodolphe en a fait le fil rouge de la découverte de cette curieuse planète, des ses rites, des traces d’un passé dont ne saura qu’à la fin de ce premier tome l’origine. Le mélange est savoureux. Rodolphe a bâti une épopée qui allie science-fiction, réalisme et ésotérisme. Mandor va réussir à faire fonctionner un appareil qui montre des images de la seconde guerre mondiale ou du 11 septembre. Alors TER est-elle la Terre ? Trop simple. Et Mandor n’est pas non plus le Jésus du futur. Une aventure bien ficelée, intuitive que Christophe Dubois sculpte en finesse, action et romanesque. Le souffle d’une saga aux décors riches et foisonnants.

TER, T1 L’Étranger, Éditions Daniel Maghen, 16 €

L’Étranger
C. Dubois ®