Mes premières fois T2, dérapages irrattrapables

Sti et Juan se lancent dans un récapitulatif où l’humour et dérision font la paire. On a tous gardé en tête ou ailleurs le souvenir d’une première fois. En voici donc avec ce tome 2 quelques-uns de ces accidents de la vie qui laissent des marques impérissables et que l’on a souvent tous en commun. Mes Premières fois est un recueil de joyeux moments bien stressants et où l’on passe souvent pour un diminué des neurones. Mieux vaut en rire et c’est bien le but de cet album.

Mes premières foisVous avez essayé de recouvrir les bouquins de classe de vos enfants ? Il y aura toujours le coup de ciseau hasardeux que votre épouse par contre manie de main de maître comme le scotch rebelle qui avec vous ira arracher la page. C’est le début des hostilités comme faire les courses. On croit faire plaisir à sa femme, aider, soulager mais non. D’accord les bières, les glaces et les gros sacs de chips n’étaient pas prévus dans la liste. Faire un créneau avec sa voiture neuve et sous l’œil de sa chère et tendre, faut pas. Pas de témoin c’est mieux car elle est plus douée que vous. La machine à laver, le bon programme, celui qui ne transforme pas vos pulls en taille enfant, on oublie. La phobie de l’hôpital, les parcs d’attraction enfer des parents, le ski de fond toujours la première fois bien sûr, on évite ou on se cache dans les sapins.

Il y en des vertes et des pas mures des premières fois. Le serpent dans les toilettes, le bar karaoké, le cheval sur lequel on inaugure son court destin de cavalier, on en passe comme ces pédales auto-bloquantes en vélo. Essayez de vous arrêter au feu justement la première fois que vous vous en servez. C’est du vécu tout ça, on le sent au ton authentique de ces planches gags alignées comme autant de défis partis en vrille. C’est drôle et bien vu.

Mes Premières fois, Tome 2, Bamboo, 10,60 €

Mes premières fois