Les Tuniques Bleues T62, Sallie chienne fidèle

C’est une des séries à longue vie de la BD franco belge. Les Tuniques Bleues en sont à leur 62e épisode. Pour les plus jeunes, on rappellera qu’au début, il y a longtemps, c’était Salvérius le dessinateur. Dupuis voulait, avec ce scénario du prolifique Cauvin, concurrencer Lucky Luke passé à la concurrence. La série s’est installée. Les Nordistes allaient mettre la pâtée aux Sudistes pendant la Guerre de Sécession qui n’avait pas cessé, c’est sûr. Expression culte d’un sketch de Roger Pierre et Jean-Marc Thibault. A la mort de Salvérius, le souriant Lambil prend le relais et continuera avec Cauvin pour d’autres aventures épiques. D’albums souples, on passera à la forme rigide. Dans Sallie, titre de cet épisode, on retrouve les deux complices et un chien. Comme la plupart du temps, Cauvin traite de faits authentiques, militaires, humains ou avec des animaux en héros.

Les Tuniques Bleues Arabesque est d’une rare intelligence. Une jument qui sait éviter les balles surtout avec la complicité de Blutch. Incompréhensible pour le sergent Chesterfield. Un régiment arrive au camp flanqué de leur mascotte, la chienne Sallie. Elle déteste les Confédérés. On dit que le général Lee a lui pour mascotte une poule qui le suit partout. Elle a mal fini la poule ce qui a fortement agacé Lee qui s’apprêterait à l’offensive. L’état-major nordiste a besoin de savoir ses intentions pour éviter des pertes énormes. C’est le sergent qui va s’y coller à trouver un Sudiste à cuisiner. Il part avec Sallie et Blutch pour tenter de trouver un Sudiste coopératif. Et c’est sur le célèbre Cancrelat qu’ils tombent. Mais le hasard fait trop bien les choses.

Une synthèse Cancrelat et on le retrouve avec plaisir. L’intrigue est assez succincte, un petit peu cousue de fil blanc. Rien ne va se passer comme prévu et l’hécatombe sera au rendez-vous. Sallie n’est pas une légende. Un album distrayant cependant avec cet humour décapant sur l’absurdité de la guerre, pivot de la série. Pour les fans.

Les Tuniques Bleues, Tome 62, Sallie, Dupuis, 10,95 €

Sallie