Rêves de gosse, des enfants qui sourient

Une BD émouvante et militante, qui sait parler avec tact et émotion des enfants touchés par le destin. Dans Rêves de gosse, Léo qui est cloué dans son fauteuil roulant veut devenir pilote. Grâce aux Chevaliers du ciel il va pouvoir voler pour la première fois. Pierre-Roland Saint-Dizier raconte l’histoire de Léo en romançant légèrement le contexte pour le besoin de l’histoire sur le dessin de Cédric Fernandez.

Rêves de gosseAvec son frère, Léo construit un avion de papier qu’ils lancent de la fenêtre de leur immeuble. Léo est en fauteuil et quand avec son frère il descend récupérer l’avion une bande de voyous les agresse. A l’école spécialisée où il est, Léo est ami avec Sophie qui est trisomique et Hicham autiste. Il ne sait pas encore qu’il va passer son baptême de l’air grâce à l’association qui a mis au point l’opération Rêves de gosse. Seb est un jeune pilote qui se sent mal à l’aise à l’idée de participer à l’opération. Léo rencontre Victor, un des gamins qui l’ont agressés. Contact difficile mais la passion de l’aviation va les réunir. Le grand jour est proche.

Rêve de gosses est avant tout une leçon d’espoir et de courage. Il fallait rendre hommage à tous ceux qui se dévouent sans compter pour ces enfants qui ont besoin d’amour comme tous les autres. Malades ou pas, handicapés ou défavorisés, ils sont les petits héros de leurs propres rêves. José Garcia et Véronique Jeannot sont parrains de l’association et ont écrit la préface de ce touchant témoignage à lire pour être solidaire.

Rêves de gosse, Glénat, 13,90 €