Le décès de René Pétillon

On vient d’apprendre le décès du père de Jack Palmer en ce dimanche 30 septembre 2018. Il avait 72 ans. René Pétillon, qui avait signé l’affiche du prochain festival BD Boum de Blois, est décédé.

René Pétillon
René Pétillon. Photo Thesupermat ©

C’est avec une immense peine que les éditions Dargaud ont annoncé la disparition de René Pétillon, un talent hors du commun, celui d’un dessinateur à l’humour irrésistible et à l’élégance rare. René Pétillon est né en 1945 à Lesneven, dans le Finistère. Dessinant depuis toujours pour le plaisir, c’est en autodidacte qu’il passe professionnel. Après avoir envoyé quelques dessins par la poste, il débute en 1968 dans Plexus, L’Enragé et Planète. Comme le dessin d’humour ne le fait pas vivre, il se lance dans la bande dessinée et frappe à la porte de Pilote, où il publie aussitôt un récit en six pages intitulé Voir Naples et mourir. En 1974, il crée le détective Jack Palmer qui se baladera dans Pilote, L’Écho des savanes, Télérama et VSD.

En 1976, pour L’Écho des savanes, il scénarise Le Baron noir dont Yves Got assure le dessin. L’année suivante, et jusqu’en 1981, la série est accueillie pour un strip quotidien dans les pages du Matin de Paris. En 1993, Pétillon entre au Canard enchaîné, où, chaque semaine, il publie des dessins politiques. Grand Prix d’Angoulême en 1989, il reçoit, en 2001, à Angoulême toujours, le prix du meilleur album pour L’Enquête corse (Glénat). En 2002, il est lauréat du grand prix de l’humour vache au Salon international du dessin de presse et d’humour de Saint-Just-le-Martel. En 2017 il gagne le grand prix du festival de Blois bdBoum et signe l’affiche de l’édition 2018.

Jack Palmer

Jack Palmer, privé indécis et décalé, restera son oeuvre maîtresse en BD. Avec des situations réalistes mais parfois traitées de façon loufoques, Pétillon a fait vivre des aventures endiablées à un Palmer qui, mine de rien et parfois aidé par son look de Bogart sur le retour, réussissaient à les résoudre. Un petit air de Droopy, Palmer est un cas savoureux et à part parmi les héros de BD. Il avait aussi scénarisé, entre autres, l’album Super Catho sur un dessin de Florence Cestac. Enfin, n’oublions pas que Pétillon a été aussi un grand dessinateur de Presse à l’humour incisif.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 4,67 étoile(s) sur 5)
Loading...
En lire plus sur: