Jack Palmer en Bretagne, vive les bretons au chapeau rond

Ils ont des chapeaux ronds vive les bretons. Après les Corses, le dévoué et tatillon détective Jack Palmer va enquêter chez les héritiers d’Astérix. Avec Palmer c’est le retour de Pétillon sur la scène des grandes sorties BD de la rentrée. Parution de Palmer en Bretagne chez Dargaud le 13 septembre.

Jack PalmerLigneclaire en a lu quelques pages. Sur île Gwenn il va s’en passer de drôles. On est riches chez les copains de Solange Pommeraie qui se retrouvent un week-end pour respirer les embruns vivifiants bretons. Du beau monde, des milliardaires, des communicantes branchées, une avocate qui aime s’envoyer en l’air avec des pilotes d’hélicoptère, et l’ineffable Palmer bloqué par la marée sur un minuscule îlot.

Du cadavre au menu, une œuvre d’art lacérée, des algues vertes, un porte-clé de Poulidor (oui, l’éternel second d’Anquetil), tout ce qu’il faut pour que Palmer, engagé comme garde du corps de l’un de ces invités, puisse s’en donner à cœur joie et accumuler les gaffes. Pour le plus grand plaisir de ses lecteurs aussi car un Pétillon tout neuf c’est un peu Noël avant l’heure. On en était resté à Enquête au Paradis et à L’Heure du Voile.  On met le cap sur la pointe du Raz. C’est une autre et belle histoire. Reste plus qu’à attendre avec impatience la sortie de l’album le 13 septembre.

Jack Palmer, Tome 15, Palmer en Bretagne, Dargaud, 13,99 €

Palmer en Bretagne