9e Art à Aix 2021 Vs Covid 19, un cluster de créations avec 40 artistes assignés à résidence

Les organisateurs des Rencontres du 9e Art d’Aix-en-Provence ont réinventé leur festival. Aux vues des conditions aléatoires liées à la situation de la crise sanitaire actuelle, la programmation des Rencontres du 9e Art propose de nouveaux formats afin de pouvoir exister autrement.

Comment rester un Festival de rencontres sans cas contact ? La chose devient possible, grâce à la mobilisation, à l’enthousiasme et à la confiance des auteurs et autrices qui accompagnent les Rencontres. Ce sont des expositions qui s’installent en ville en détournant les réseaux d’affichages de l’espace public. Une quarantaine d’artistes sont invités cette année, assignés à résidence, à créer ensemble pour proposer au public une série de publications inédites fruits du résultat de leurs diverses collaborations. Et bientôt aussi le Kiosque BD-Aix avec ses journaux et ses éditions spéciales.

CinéPresque, des films revisités par Stéphane Trapier du 7 avril au 20 avril 2021

Depuis plus de dix ans, Stéphane Trapier squatte les colonnes Morris de Paris en réalisant les affiches du Théâtre du Rond-Point. À côté de son travail régulier pour la presse (Le1 Hebdo, Le Monde) et l’édition, il publie dans Fluide Glacial Dialogues de sourds. Adepte d’une philosophie de l’action en slip, il est l’auteur en 2014 d’un ouvrage destiné à marquer des générations d’étudiants en marketing : Tarzan contre la vie chère aux éditions Matière.

Les Rencontres du 9e Art invitent le dessinateur Stéphane Trapier à investir les colonnes Morris du centre-ville avec une série d’images (12) créées pour l’occasion et proposent de découvrir une drôle d’exposition à ciel ouvert. Trapier est un as du copiage, un roi du collage, un vrai décalcomaniaque qui détourne des illustrations vintages ou des images de cinéma de quartier pour parfois les associer à des extraits de chansons populaires. Dans une suite de mélanges saugrenues, entre dessins et textes se dégage des illustrations à la sauce Trapier un doux parfum d’étrange « déconnade » qui n’aurait pas déplu à Roland Topor. Dans la cinémathèque de l’auteur, Batman et Robin croisent John Wayne, Liz Taylor chante du Bashung, Frankenstein siffle Joe Dassin et Tarzan fait son coming-out.

Mes plus grands succèsSon dernier ouvrage, Mes plus grands succès édité chez Casterman est devenu un véritable best-seller hors de nos frontières, nul n’est prophète en son pays. Les Rencontres du 9e Art éditent un marque page spécial avec deux illustrations inédites de Stéphane Trapier disponible chez les libraires partenaires.

A l’occasion de l’exposition, les Éditions 476 proposent un livre objet numéroté et signé regroupant l’intégralité des dessins de Stéphane Trapier. La structure 476 publie des œuvres imprimés avec le procédé riso « ton direct » qui permet d’obtenir des superpositions, des combinaisons et des accords couleurs inédits. Cette structure a été créé par les graphistes Maxime Barbier et Étienne Robial.

Exposition Renv – 12 Colonnes Morris Centre-ville / Aix-en-Provence

Botanike Komiks, regard sur le monde du 7 avril au 27 avril 2021

Paysage après la batailleLes Rencontres du 9e Art invitent le label Botanike Komiks à investir le réseau d’affichage des sucettes Decaux de la ville avec une série d’images créées pour l’occasion et vous proposent de découvrir une drôle d’exposition à ciel ouvert. Botanike Komiks est un label totalement subjectif, sa forme est celle d’une multinationale de création entièrement dévouée au 9e art. Elle produit principalement des récits courts, tour à tour poétiques, humoristiques et grinçants qui interrogent notre réalité et le medium bande dessinée. Son siège social se situe à Bruxelles dans le même quartier où vécut le peintre René Magritte.

L’unique employé à plein temps du label est Éric Lambé, l’auteur de Paysage après la bataille– Fauve d’or 2017 du meilleur album au FIBD d’Angoulême. Un titre pour le moins évocateur ! Cet artiste singulier questionne, avec délicatesse, nos habitudes et nos modes de vie. En 2018, son exposition Facéties, proposée dans le cadre du Festival, s’amusait à détourner les motifs du peintre Paul Cézanne.

Rencontres du 9e Art d’Aix-en-Provence 2021

Éric Lambé offre une série d’images où le médium bande dessinée devient un objet sacré. L’album cartonné apparait comme un livre divin dont sa lumière et sa lecture pourrait être salvatrice. Il serait déjà apparu à la préhistoire et devient aujourd’hui notre guide dans le monde d’après.

Exposition – 40 sucettes Decaux Aix-en-Provence

Marco Toxico, Diseño Grafico du 26 avril au 9 mai 2021

Illustrateur et affichiste bolivien, Marco Toxico s’amuse de son époque pour développer un univers pop et corrosif. Avec son dessin en forme d’écriture automatique, il revendique le choix de ne donner de cohérence à ses travaux, qu’au fur et à mesure de leur avancement. Ses créations faites d’aplats de couleurs intenses et de traits noirs appuyés, sont comme lui sans compromis. Depuis 2016, il fait partie du Catàlogo Iberoamérica Ilustra qui met en lumière le meilleur de la scène espagnole et sud-américaine. En 2017, ses créations font l’objet d’une exposition dans le cadre du Festival. Il revient en 2021 pour teinter les quartiers de la ville avec de grands formats chatoyants en investissant de grands panneaux publicitaires.

Exposition – 27 Séniors Decaux

Rencontres du 9e Art d’Aix-en-Provence 2021