Monster Délices, des recettes et un conte

Une BD jeunesse qui pourrait bien vous donner des idées en ces temps de regroupement familial contraint et forcé. Dans Monster Délices, deux apprentis pâtissiers vivent de belles aventures un soupçon fantastique certes mais culinaires. Raphet au dessin, Sylvain Dos Santos et Mariam Hachmi au scénario, Arthur Blavier aux couleurs ont glissé dans l’album trois recettes exclusives de Christophe Michalak. Vous suivez ? Des recettes de desserts très détaillées que vous pourriez faire en famille, dans votre charmante cuisine que vos bambins, ados même, vont pouvoir transformer en chantier recouvert de farine, coquilles d’œuf, sucre en poudre et éclaboussures diverses. Mais quel bonheur ensuite (non ?) de déguster ces merveilles chocolatées, caramélisées, glacées en chantonnant gaiement tous ensemble autour de la table familiale. Veinards, sans compter que remettre la cuisine en état, nettoyer le four, les plaques va aussi vous occuper. Confinés oui, mais charmés par une bonne BD, repus par de succulentes recettes et occupés. Heureux ? La BD est disponible au cas où.

Monster Délices Chris est apprenti chez un méchant restaurateur, Boudinet. Mais Chris est doué. Des pommes blettes, une idée et elle vont devenir les pétales de roses d’un dessert sublime. Sauf que Boudinet s’approprie la recette et oblige Chris à en préparer 300. Tartelettes « Rose aux pommes » toute la nuit, Chris se les fait voler par un bizarre écureuil avec des bois d’élan sur la tête qui est apparu dans un éclair au milieu d’une porte magique. Chris le suit et se retrouve dans un monde parallèle enneigé. Des géants, des elfes et une pâtisserie. Il y rencontre Hanna tyrannisée par Madame Hella et ses filles qui ne veulent pas qu’elle participe au prochain concours de pâtisserie où elle veut présenter sa Mousse glacée au spéculos.

Un côté Cendrillon pour Hanna, un autre qui rappelle des contes américains bien connus comme celui de Jack Frost, une gentille ambiance décontractée dans un monde de fées de créatures magiques, ce Monster Délices est très sympa. On y ajoute une cuillère de Charlie et la Chocolaterie de Roald Dahl. Le trait de David Raphet est parfait pour ce style de BD, joyeuse et endiablée. Christophe Michalak s’est investi dans des recettes qui donnent l’eau à la bouche et qui sont tout à fait faisables avec un peu d’aide adulte. Promis. A suivre.

Monster Délices, Tome 1, Le cœur de l’hiver, Le Lombard, 10,95 €

Le cœur de l'hiver