Rani T7, la reine fait un faux-pas

La belle aventurière Rani a fait la conquête d’un prince indien. Mais son passé la rattrape. La France va brader ses comptoirs des Indes. Mais ce n’est pas pour autant que Rani se laisse abattre à condition de ne pas faire le faux-pas de trop, prise au piège de ses sentiments tumultueux et d’un tempérament de feu. Jean Van Hamme et Alcante sont au scénario pour cette saga d’une femme qui tient à la fois de Milady et de la Montespan. Francis Vallès la sublime de son trait si prenant dans des ambiances dépaysantes. Rani n’a pas fini de nous surprendre. Plus qu’un album pour conclure.

RaniAuprès du maharajah de Sandrapur, Rani occupe la première place dans son cœur même si elle n’est pas la première comme épouse. Copine avec son jeune fils, elle se soucie de sa mère, Nasreen, première épouse, malade. La mère du maharajah ne peut pas la souffrir et voudrait l’évincer. Rani se mêle des affaires du royaume et accuse le ministre de la police de recevoir des pots de vin. Une tradition mais à laquelle le maharajah met un terme. Rani s’est fait un ami de plus. Rani Jolanne jure à Nasreen qu’elle s’occupera de son fils. Jeanne, l’épouse de Dupleix, lui offre un cheval et lui annonce qu’elle rentre en France. C’est De Valcourt qui va le remplacer, ennemi de Rani que l’ancien ministre de la police aidé par la mère du roi va essayer de faire assassiner.

On commence à régler les comptes dans cet épisode et à préparer le dénouement. Mais Rani a un don pour se mettre dans les ennuis. De Valcourt qui trahi pour les Anglais, des révélations sur la mort de Isabelle de Marsac dont avait été accusée Rani, le retour du beau Walker, la belle brune au petit air de Dalida s’en donne à cœur joie. Ses scénaristes aussi. Un vrai feuilleton romanesque avec toujours, on le répète, le dessin très fin de Vallès.

Rani, Tome 7, Reine, Le Lombard, 14,45 €

Reine

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*