Étoilé T2, recette bien épicée

Une série sur la cuisine, la grande, et sa course effrénée aux étoiles. D’où le titre, Étoilé. Dans le tome 2 on retrouve le couple Paul-Samuel qui ont semble-t-il tout pour être heureux, réussite, reconnaissance des guides et en prime amour. Sauf que le Samuel il a une fâcheuse tendance à l’auto-destruction, ce qui ne va pas arranger les choses avec Laura alors que tout bascule dans sa vie. Luc Brahy est au dessin et s’affirme. Au scénario Fanny Desmarès (dont c’est le premier scénario) et Delphine Lehericey ont concocté une recette à base de romanesque et de saveurs culinaires épicées. On en reprend avec plaisir.

ÉtoiléAu soleil du Maroc, Laura, fille d’un chef qui s’est suicidé et s’en est mal sorti, va vite découvrir qu’à Paris Samuel ne tourne plus rond. En manque d’inspiration il a fermé le restaurant et mis à la réservation Vanessa la cousine de son copain disjoncté Walter pour laquelle il a un faible. Laura revient rapidement et tente de reprendre les choses en main afin que le restaurant ne perde pas son étoile. Samuel a d’autres ambitions dont celle d’ouvrir un restaurant dans une église désacralisée mais hors de prix. Il revoit brièvement son père, participe à une émission de télé sous la tutelle maléfique de Walter. Le père de Laura est à l’agonie mais Samuel continue à faire la fête et délaisse le restaurant qui écope d’une fermeture pour raisons sanitaires. Laura à la mort de son père rompt avec Samuel qui a décidé de quitter le restaurant qui perd son étoile. Laura en catastrophe fait appel pour le remplacer à une chef, Nicole, venue du bout du monde. Mais douée.

Faits et méfaits sur le grill, on est dans un thriller culinaire à bonne température et bien épicé. Laura est un personnage chaleureux et on flanquerait bien des baffes à Samuel. Encore qu’on ne soit pas vraiment au bout des surprises dont les deux scénaristes vont égayer leur menu dégustation. Pas de temps morts, le dessin de Brahy qui marche bien, des héros sympas ou haïssables, cet Étoilé va vraiment finir par mériter au pire des macarons.

Étoilé, Tome 2, Plat de résistance, Dupuis, 14,50 €

Plat de résistance

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*