Les Taxis Rouges, Benoît Brisefer réédité et sur grand écran le 17 décembre

Il fait partie des ces gamins de papier qui continuent, des années après leurs débuts, à charmer les générations de lecteurs de BD. Benoît Brisefer, un petit garçon à la force surhumaine, sauf quand il est enrhumé, va faire ses débuts le 17 décembre sur grand écran. Il suit le Petit Nicolas, Boule et Bill, Ducobu, pour le plus grand plaisir de tous. A cette occasion, pour les très rares qui ne connaitraient pas vraiment Benoît Brisefer, une réédition du premier tome de ses aventures vient de sortir aux éditions du Lombard.

Les Taxis RougesBenoît a vu le jour en 1960 dans Spirou, époque foisonnante de l’hebdomadaire qui rassemble les plus grands noms de la BD. Peyo est aux commandes, Will aux décors. Les Schtroumpfs commencent leur aventure qui va en faire des héros à part entière et internationaux. Peyo invente Benoît avec son béret et son cache-nez. Les Taxis Rouges dont le scénario a été largement repris pour le film paraît dans Spirou. Benoît habite à Vivejoie-la-Grande.

On est en 1960, la vie est douce en France même si la guerre en Algérie n’en finit pas. Mais c’est une autre histoire. Il a tout pour lui, Benoît, sa force et sa vitesse qui parfois lui font faire des bêtises involontaires. Il a un copain, un vieux chauffeur de taxi, Dussiflard, que joue Gérard Jugnot, qu’il va aider quand les Taxis Rouges lui volent ses clients. Monsieur Dussiflard est enlevé par les méchants et se retrouve avec Benoît sur une île déserte mais tout finira par s’arranger quand Benoît aura soigné son rhume.

Peyo a donné à Benoît certes sa force mais aussi beaucoup de poésie, de gentillesse et de générosité. C’est ce qui en avait fait le succès tout au long de la douzaine d’albums parus qui verront aussi apparaître un personnage étonnant dans la série, Madame Adolphine. Jean Reno, Hypolyte Girardot, Thierry Lhermitte et Évelyne Buyle sont de la fête dans cette adaptation cinématographique. L’album réédité est complété par des photos du tournage. Au fait, pourquoi il est très fort Benoît ?

Benoît Brisefer, Tome 1, Les Taxis Rouges, 10,60 €