Atom Agency T2, le souvenir des Rochambelles

C’est la série dont on attendait avec impatience le tome 2. Atom Agency est un petit bijou du genre, du Tillieux revisité, le Paris des années cinquante, l’après-guerre, la communauté arménienne, une digne émule de Seccotine, le Quai des Orfèvres, des flics et des truands old school, Yann a fignolé le tout avec un Schwartz toujours aussi inspiré graphiquement, au trait digne des plus grands noms du 9e art franco belge de la grande époque. Quand on l’avait rencontré à Quai des Bulles il nous avait déjà dévoilé que le tome 2 aurait les Rochambelles, infirmières le la 2e DB en 1945 comme héroïnes. C’est fait et on va aussi croiser sur la route dangereuse de l’invasion de l’Allemagne un certain Gabin et un Jean Marais bien avant Fantomas ou Le Bossu.

Atom Agency

Janvier 1945, les blindés français sont face aux panzers allemands. Moncorgé, alias Jean Gabin, pilote un char dans la division Leclerc. Un obus tombe et les Rochambelles soignent les blessés dont P’tit Hanneton, surnom d’une des infirmières. Cinq ans plus tard, à Pari au Quai, un ancien arménien, Krikor, de la DB vient solliciter l’inspecteur Tigran pour tenter de retrouver P’tit Hanneton qui a disparu à la fin des combats. Mais Tigran est prix par l’arrestation de René la Canne. Il donne à Krikor la carte de son fils, privé patron de Atom Agency. Mais Atom a lui des problème avec des bouchers des Halles, affaire compliquée de meurtre par jalousie. Avec en prime ses deux jeunes sœurs à amener à la fête foraine où il tombe sur un ancien résistant devenu truand, Paulo Leca. Pas de tout repos la vie d’Atom qui aussi à sa copine Mimi qui lui fait des misères.

Petit Hanneton

Tout s’enchaîne. La guerre est en toile de fond, la déportation dont on rappelle les conditions de retour des déportés, le passage au Lutetia, les actes de résistance avec un dérapage qui sera sûrement développée dans le prochain album. Marais avec un très joli clin d’œil et son courage, Gabin qui se sont vraiment battus dans les Forces Françaises Libres, Crouton et Libellule retouchés, le Smersh qui visite la France avant James Bond, l’album est aussi une reconstitution époustouflante de ces années qui commencent les Trente Glorieuses. On lit d’une traite ses péripéties policières et guerrières. La série va progresser dans le temps et aller vers les années soixante. Idéal et un plaisir.

Atom Agency, Tome 2, Petit Hanneton, Dupuis, 15,95 €