Perinotto Artbook 5, beaux longs courriers

Un vrai bonheur que ce nouvel Artbook de Lucio Perinotto, le cinquième, car non seulement il montre tout son talent mais en plus parle des avions de transport, des routes aériennes, des zincs qui sont devenus des légendes, à hélice, et oui au moins jusqu’au début des années soixante. Mais en plus, (certes je n’ai pas volé sur Bréguet 14 ou Latécoère, on se calme) mais mes pérégrinations enfantines m’ont fait voler sur DC-3, DC-4, DC-6, Bréguet Deux-Ponts (je ne comprenais pas comment mon père pouvait monter un escalier dans un avion comme dans une maison), Constellation, Nord 2501 passagers, Vickers Viscount et évidemment, été 61, sur une des premières Caravelle dans laquelle, avec mes frères, on avait été stupéfaits car ce bel oiseau sifflait et se cabrait en décollant. Ensuite 707, et 747 invité dans le cockpit, seul Concorde, je le regrette, m’a échappé. Bon, on ferme la page nostalgie mais ça laisse quand même de très beau souvenirs et une folle envie de partir à la suite des superbes dessins de Perinotto. Lisez Non-Retour si vous voulez du Constellation en plein vol.

Perinotto Artbook

Bruno Didier a signe les textes, Perinotto est au dessin évidemment et aux légendes. Dès la fin de la guerre de 14, l’avion devient utile même si il conserve ses qualités de nouvelle arme. On va recycler des Bréguet 14 pour la Postale, il faut ouvrir des lignes, transporter des passagers. Tout ira très vite et on franchit dans les deux sens l’océan. Nungesser, Coli, Coste, Bellonte, Lindbergh ce seront les pionniers puis l’Aéropostale, Air France et l’Amérique du Sud, Mermoz. Leurs avions renaissent sous le crayon de Perinotto. On n’oubliera pas le Zeppelin, la catastrophe du Hindenburg qui malgré tout aurait été rapidement déclassé. Handley-Page et Junkers 52 qui traversera presque le siècle, enfin le DC-3 le Dakota, lui aussi corvéable à merci. Couleur et noir et blanc, on rêve avec le monstrueux Short Sunderland ou le Boeing 314 Clipper.

Perinotto Artbook

Une palette d’avions inoubliables parfois méconnus ou oubliés parmi les stars du XXe siècle, c’est un panorama sublime qui a fait fantasmer des générations de gamins fous d’aviation. Quant à ceux qui ont eu la chance de les prendre, ils en garderont à jamais le sentiment d’avoir vécu des moments uniques. Un artbook superbe de 80 pages.

Perinotto Artbook, Tome 5, Paquet, 20 €